Le Mag Sport Auto

ERC, Lukyanuk fait triompher la C3 R5 au Rallye de Pologne.

ERC, Lukyanuk fait triompher la C3 R5 au Rallye de Pologne.

Après un début de saison délicat, Alexey Lukyanuk est allé décrocher sa première victoire au volant de la Citroën C3 R5. De quoi relancer le champion ERC 2018 dans la course au titre. Le russe a dominé ses concurrents ce week-end lors du Rallye de Pologne.

ERC, Lukyanuk domine Huttunen en Pologne.

Venu avec une Hyundai i20 R5, Jari Huttunen a été le premier leader du Rallye de Pologne 2019. Mais, le finlandais a perdu la tête de l’épreuve dès l’ES2. Alexey Lukyanuk était bien trop fort sur les pistes rapides si caractéristiques de la Pologne. Et ce n’est pas une crevaison dans l’ES10 qui empêchera le champion ERC en titre de gagner l’épreuve avec presque une minute d’avance sur son dauphin. Mais on sait bien que Lukyanuk roule toujours à 110%. En tout cas, cette fois-ci, c’est passé. L’occasion de décrocher sa première victoire de la saison et la première au volant de la Citroën C3 R5.

Leader du championnat, Lukasz Habaj a su décrocher un podium sur ses terres. Le polonais n’a pas été en mesure de jouer avec les deux de devant mais a parfaitement géré son rallye pour décrocher un podium et conforter son statut de leader du championnat… face à Alexey Lukyanuk.

Quatrième, le tchèque Filip Mares a longtemps été sur le podium avant de perdre sa troisième place dans l’ES12 après avoir été un peu trop large dans un virage. Le top 5 est complété par le polonais Aron Domzala. Il devance son compatriote Tomas Kasperczyk. Mattias Adielsson place une deuxième Citroën C3 R5 dans le top 10 avec sa septième place, son meilleur résultat de la saison.
Norbert Herczig (Polo Gti R5), Mikolaj Marczyk (Skoda Fabia R5) et Kacper Wroblewski (Hyundai i20 R5) complètent le top 10.

Le week-end fut délicat pour Chris Ingram, leader de l’ERC Junior. Le britannique rencontré tout un tas de soucis. Une petite erreur de pilotage dans l’ES1, un chien qui traverse devant lui en pleine ES2, une crevaison dans l’ES6, et une panne de direction assistée pour les dernières spéciales du samedi. Le dimanche, il était parti à l’attaque pour remonter au classement. Malheureusement, une fuite d’eau l’obligera à abandonner avant le départ de l’ES14.

Marijan Griebel a tout perdu dans l’ES15 en sortant de la route. L’allemand était à une correcte 6e place et pouvait marquer de précieux points mais a vu son résultat s’envoler à quelques kilomètres de l’arrivée. Déception aussi pour Hiroshi Arai. Le japonais, copiloté par Ilka Minor, plaçait la Citroën C3 R5 de STARD a une belle sixième place avant de, lui aussi, sortir de la route.

En ERC 2, la victoire revient à l’argentin Juan Carlos Alonso (Mitsubishi Lancer Evo X). Melegari Zelindo (Evo X) et Andrea Nucita (Abarth 124 Rally RGT) complètent le podium. En ERC 3, Ken Torn (Ford Fiesta R2) remporte le Rallye de Pologne 2019 devant Sindre Furuseth (Peugeot 208 R2) et Adam Westlund (Peugeot 208 R2). A noter la participation de Sean Johnston. L’américain se classe 8e après avoir rencontré des soucis de freins lors de la première boucle du rallye et une crevaison dans l’ES13. Chez les filles, Nabila Tejpar (Peugeot 208 R2) est la seule fille à terminer le rallye… mais aussi la seule pilote féminine à avoir pris le départ de la quatrième manche de l’ERC 2019.

Prochain rendez-vous pour le Championnat d’Europe des Rallyes, le Rallye di Roma Capitale (19-21 juillet).

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR