Le Mag Sport Auto

ERC, Lukyanuk, un petit tour et puis s’en va

ERC Lukyanuk Crash

Pour son grand retour en rallye après son grave accident en mai dernier, Alexey Lukyanuk voulait voir où il en était. La réponse ? S’il a toujours son superbe coup de volant, il sort toujours autant… Pendant ce temps Bryan Bouffier se place en tête de ce Rajd Rzeszowski 2017, cinquième manche de l’ERC 2017.

ERC, Lukyanuk dehors, Bouffier devant.

Il a signé le meilleur temps des qualifications hier et a sorti un formidable temps scratch dans la première spéciale ce matin… Malheureusement Alexey Lukyanuk est sorti très fort dans l’ES2. Imaginez, il avait déjà 4s2 d’avance sur son dauphin, Mads Ostberg et 14s3 sur un certain Kajetan Kajetanowicz ! Mais Alexey Lukyanuk a vite retrouvé ses vieux démons. Dans une spéciale délicate et très rapide, le russe volant est parti en tonneaux. Sa Ford Fiesta R5 est détruite et l’équipage, même s’il est indemne, ne devrait pas repartir demain. Compte tenu du contexte, quelques pilotes se sont arrêtés plus ou moins longtemps sur le lieu de l’accident. Son compatriote Nikolay Gryazin a perdu pas mal de temps et pourrait voir son chrono être ré-évalué.

Alexey Lukyanuk, un petit tour et puis s’en va…

Après cette ES2, Mads Ostberg a pris la tête du rallye. Cependant, des soucis mécaniques sur sa Fiesta R5 sont venus lui faire perdre beaucoup de temps. Désormais, le norvégien pointe à plus de 30s du leader. Profitant des soucis de ses adversaires et d’une bonne pointe de vitesse, Bryan Bouffier est donc leader du rallye. Il devance Kajetan Kajetanowicz. Néanmoins, le polonais semble déjà un peu largué et pointe à plus de 20 secondes. De son côté, le français a déjà remporté 4 fois ce Rajd Rzeszowski, mais ce serait la première fois en ERC.

Autre français engagé, Sylvain Michel réalise un bon début de course. En effet, le champion de France des rallyes Asphalte 2016 pointe au 5e rang à moins d’une minute de son compatriote. De son côté, Marijan Griebel confirme son bon début de saison et se place sur le podium, en embuscade. Le jeune allemand pourrait créer la surprise.

Le leader actuel du championnat, Bruno Magalhaes, pointe à une modeste 13e place. L’apprentissage des routes polonaises semble délicat pour lui. A noter, en ERC 3, que Jari Huttunen survole les débats. En effet, une semaine après sa victoire en WRC-2 au Rallye de Finlande, le jeune finlandais devance son dauphine de plus de 10 minutes !!

Rendez-vous demain pour la suite et la fin de la manche polonaise de l’ERC 2017.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR