Le Mag Sport Auto

ERC – Rallye de Hongrie : Lukyanuk crève et offre le titre à Ingram !

ERC - Rallye de Hongrie Lukyanuk crève et offre le titre à Ingram !

Décidément, ce Rallye de Hongrie 2019 aura été le royaume des crevaisons. Le championnat d’Europe des Rallyes 2019 s’est joué dans l’ultime spéciale et, surtout, sur une crevaison ! Alexey Lukyanuk, solide leader du rallye depuis hier, a crevé dans l’ultime spéciale et perd la victoire. Cette déconvenue lui fait perdre une victoire synonyme d’un second titre… Cruelle désillusion pour le pilote russe. A l’inverse, Chris Ingram est champion ERC !

Un Rallye de Hongrie plein de rebondissements pour terminer la saison 2019 de l’ERC.

La Power Stage a été annulée à cause des conditions météorologiques délicates en Hongrie. La spéciale n°13 (ça ne s’invente pas) servait donc de dernier chrono pour l’ultime rallye de la saison 2019 de l’ERC. Alors troisième avec 2 minutes 46 de retard sur Lukyanuk, Chris Ingram a crevé. Lui qui était, à l’issue de l’ES12, champion pour un point, venait de tout perdre. Une quatrième place pour Ingram était synonyme de titre pour Lukyanuk. Mais voilà que le russe a crevé dans la même spéciale. Plus de 3 minutes de perdues dans l’opération, et c’est la victoire qui s’envole. Les deux minutes d’avance qu’il avait sur Frigyes Turán ne suffisaient pas à conserver la tête du rallye. Malheureusement, une seconde place ôtait toutes chances de second titre consécutif pour Lukyanuk. Cruel, surtout qu’Alexey a survolé le rallye et avait su faire face à d’énièmes soucis de freins sur sa Citroën C3 R5. Surprise, c’est Frigyes Turán et ses pneus Hankook qui remportent le Rallye de Hongrie 2019 !

Certes, ses deux sorties du début de saison le privent de précieux points, mais la fiabilité de sa voiture n’a pas aidé non plus. Alexey Lukyanuk voit donc un second titre de champion ERC consécutif lui échapper. Comme il l’explique lui même « il n’a pas de mots » face à ce dénouement dramatique. De son côté, Chris Ingram remporte le titre de champion d’Europe des rallyes 2019 sans avoir décroché une seule victoire ! Une première. Il est également le premier britanique à devenir champion d’Europe des rallyes.

Dans ce rallye fou, jusque dans ses derniers mètres, Callum Devine (Hyundai i20R5) décroche son premier podium international. En remportant l’ultime spéciale du rallye avec plus d’une minute d’avance sur Turán, l’irlandais gagne deux places dans cette ES13 et monte sur le podium. Victime, lui aussi, d’une crevaison dans cette maudite ES13, Norbert Herczig perd une place et termine cinquième. Ádám Velenczei aura su éviter les crevaisons et les pièges et place sa Citroën C3 R5 au sixième rang. De son côté, le gentleman driver Albert von Thurn und Taxis s’offre une septième place pour terminer une saison difficile. Pour sa première sortie sur une R5, l’américain Sean Johnston termine huitième à 7 dixièmes de l’allemand. Une pénalité et de trois crevaisons privent l’américain d’un meilleur résultat.

Erik Cais remporte le rallye dans la catégorie ERC3 et place sa Ford Fiesta R2T19 à la neuvième place au général, une sacrée performance ! Il devance Pál Lovász qui était pourtant sorti dans la première spéciale du jour ! Le brésilien Paulo Nobre voit la dixième place lui échapper suite à une contre performance dans l’ES13. Le gentleman driver n’aura su terminer dans les points qu’une fois cette saison…

Revenu en Super Rally, Andrea Nucita remporte l’ERC2 suite à l’absence de son rival, Juan Carlos Alonso. Malgré de nouveaux soucis mécaniques sur sa Fiat 124 Abarth, Nucita termine deuxième sur ce rallye. De quoi lui offrir le titre en ERC2. De plus, l’italien remporte la toute première saison de l’Abarth Rally Cup !

Cette dernière manche de l’ERC 2019 aura été riche en rebondissements jusqu’au bout ! Espérons que la saison 2020 soit encore plus disputée avec un plateau un peu plus fourni que cette année…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR