Le Mag Sport Auto

Esteban Ocon est en confiance à Barcelone

Esteban Ocon dans sa Renault R.S.20 lors des tests de Barcelone 2020

Après trois jours d’essais Formule 1 à Barcelone, le bilan d’Esteban Ocon est positif. Le tricolore est charmé par sa monture et de bonnes performances.

Esteban Ocon est de retour au volant d’une Formule 1, la confiance et le plaisir aussi. Au terme de la première session d’essais hivernaux, à Barcelone (19-21 février), le Normand semble au zénith. Du côté des performances de sa Renault, autant que du moral.

Esteban Ocon satisfait des sensations dans la Renault

Car Esteban Ocon s’est dit ravi de sa monoplace, durant les trois premières journées d’essais. Inaugurant la voiture, le 19 février, le Français n’a fait mieux qu’un 1’18’’004, deux dixièmes moins vite que son équipier. Mais, pour une reprise de contact avec la Formule 1, il a rapporté de très bonnes première sensations à motorsport.com :

« J’ai essayé d’avoir un premier ressenti. Je pilote, j’essaie aussi de me dérouiller. Ça fait un moment que je n’ai pas réellement piloté une voiture avec quelqu’un à côté de moi qui a des références, etc. J’essaie juste de retrouver le rythme C’est important de faire des chronos corrects pour sentir comment réagit la voiture en conditions de course ou en conditions de tests. »

« Parfois, quand on monte dans une voiture, on se dit ‘ah’, et il y a un problème que l’on essaie de résoudre pendant tout l’hiver. Il n’y a rien de tout ça pour le moment. Ça semble plutôt sain. Mais ce n’est que la première matinée. Il faut attendre et voir comment ça évolue pendant les essais. »

Et force est de constater que, dans un premier temps, les chronos n’ont pas évolué dans le bon sens. Esteban Ocon ne faisant en effet mieux que 1’18’’557 le deuxième jour. Loin du 1’17’’749 de son équipier, Daniel Ricciardo, passé le matin du jeudi 20, au volant de la voiture. Dans une après-midi dédiée au travail sur l’aéro, et donc mois axée sur le pilotage à la limite.

Quatrième temps du classement général

Mais cela n’a pas duré, puisque dès le vendredi 21, le natif d’Evreux est définitivement revenu dans le match. Auteur d’un 1417’’102, il a réalisé une marque le plaçant au quatrième rang des chronos cumulés de la première session. Loin des Mercedes, mais tout proche de l’Alfa Romeo de Kimi Räikkönen. Alors que Daniel Ricciardo ne faisait mieux que 1’17’’574, avant une perte de puissance signant la fin de son après-midi. A sa descente de voiture, Esteban Ocon restait toutefois très concentré sur son travail. Avouant connaître ses faiblesses, à AutoHEBDO :

« Ce matin était vraiment intéressant en termes de feeling (…) Nous avons une image claire et nous allons dans la même direction avec Daniel, ce qui est toujours bien. C’est un bon départ, et j’attends de voir ce que nous pouvons faire la semaine prochaine. »

« Nous devons encore travailler sur le comportement de la voiture, en lien avec l’équilibre général. Nous ne sommes pas exactement où nous le souhaitons, mais rien d’insoluble. Je voudrais arriver au dernier jour en voyant que nous avons trouvé le bon équilibre et que le voiture est bonne à piloter avant Melbourne. »

Il y a donc de quoi être confiant au terme de cette première sessions d’essais Formule 1 pour Esteban Ocon. A voir, maintenant, si cela se confirmera lors des trois journées suivantes. Puisque les tests de Barcelone reprendront du 26 au 28 février. Une ultime semaine où les vraies performances des machines devraient plus se révéler. Avant le grand début de la saison Formule 1, le 15 mars, à Melbourne.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR