Le Mag Sport Auto

F1 Esports : Cocorico, Renault et Longuet s’imposent à Silverstone !

F1 Esports : Une Renault dans le Raidillon

Nicolas Longuet (Renault) a remporté la course de Silverstone des F1 Esports Series 2020, la première victoire d’un Français dans ce championnat. Frederik Rasmussen (Red Bull) s’est imposé dans l’épreuve suivante, à Spa-Francorchamps.

La France tient son premier vainqueur de Grand Prix esport de Formule 1. Nicolas Longuet s’est en effet imposé ce 18 novembre aux F1 Esports, sur le circuit de Silverstone. Qualifié 2e, le simracer Renault Vitality a gardé sa position en début de course avant de tenter un undercut sur le leader, Frederik Rasmussen.

Bataille à quatre pour la victoire

Une stratégie qui a fonctionné, puisqu’il s’est retrouvé en tête. Mais le plus dur restait encore à faire car derrière lui, les gamers Red Bull et l’Espagnol Dani Moreno (McLaren) se tenaient prêts à attaquer. De quoi donner du suspens jusqu’au dernier tour, (entamé à trois de front !).

Nicolas Longuet n’a cependant pas craqué. Défendant chèrement sa peau jusqu’au bout, il a franchi la ligne d’arrivée en vainqueur. Un succès synonyme de première pour lui, la France (aucun simracer de l’Hexagone ne s’était jamais imposé dans une manche de Pro Series) et Renault, qui remportait sa première course depuis la manche d’Hockenheim l’an passé.

Derrière lui, Dani Moreno prenait la 2e place devant Dani Bereznay (Alfa Romeo). Les simracers Red Bull, tous deux victimes d’une pénalité de temps, concluaient en revanche au 6e et au 7e rang, Rasmussen devant Kiefer. Sur l’autre Renault, Fabrizio Donoso prenait la 18e place.

Red Bull perturbé par Dani Bereznay

Une deuxième épreuve restait à disputer dans cette soirée du 18 novembre, cette fois sur le circuit de Spa-Francorchamps. 7e sur la grille mais en confiance après sa victoire, Nicolas Longuet accomplissait de nouveau un Grand Prix solide. Remonté 4e en fin de course, il tentait même de se mêler à la bataille pour le podium, sans succès.

Car devant lui, un trio constitué du poleman, Frederik Rasmussen, son équipier Marcel Kiefer (Red Bull) et Dani Bereznay s’échappait en effet. À leur aise en début de course, les trois hommes construisaient une légère avance sur leurs poursuivants. Ils s’échangeaient par la suite la tête de l’épreuve, à la faveur des arrêts aux stands.

Une fois ces derniers passés, les Red Bull semblaient prendre définitivement l’avantage. Les monoplaces autrichiennes occupaient effectivement les deux premières positions. De quoi permettre à Rasmussen et Kiefer de travailler en équipe, comme à Spielberg, où ils avaient réussi le doublé.

S’ils semblaient repartis pour réaliser pareille performance, c’était sans compter sur Dani Bereznay. Bien accroché, le Hongrois s’économisait suffisamment pour placer une attaque dans l’ultime freinage. Deuxième, il concluait finalement derrière Rasmussen mais devant Kiefer et séparait les Red Bull sur la ligne.

Plus loin, Nicolas Longuet franchissait la ligne 4e. Il était cependant pénalisé suite à un contact avec David Tonizza (Ferrari) et reculait au 9e rang. Jarno Opmeer (Alfa Romeo), leader du championnat et 9e à Silverstone remontait donc en 5e position grâce à cette pénalité. De quoi minimiser la perte de points dans cette soirée difficile. Le Néerlandais conserve en effet 13 unités d’avance sur Rasmussen. Pour le championnat Constructeurs, Red Bull compte maintenant 34 longueurs d’avance sur Alfa Romeo.

Le classement des courses de 7 et 8 des F1 Esports 2020

Mais tout pourrait changer lors de la manche de Monza, dernière épreuve de ce 3e event de la saison. Les qualifications sont à suivre ce 19 novembre à partir de 16h30, la course à 20h30.

Silverstone

  1. Longuet
  2. Moreno
  3. Bereznay
  4. Weigang
  5. Tonizza
  6. Rasmussen
  7. Kiefer
  8. Bonito
  9. Opmeer
  10. Leigh
  11. Blakeley
  12. Huis
  13. Törmälä
  14. Wijers
  15. Saltunc
  16. Clay
  17. Carreton
  18. Donoso
  19. Biancolilla
  20. Baldwin

Spa-Francorchamps

  1. Rasmussen
  2. Bereznay
  3. Kiefer
  4. Leigh
  5. Opmeer
  6. Weigang
  7. Huis
  8. Tonizza
  9. Longuet
  10. Romanidis
  11. Presnajder
  12. Donoso
  13. Moreno
  14. Haddad
  15. Törmälä
  16. Biancolilla
  17. Carreton
  18. Thomé
  19. Baldwin
  20. Blakeley

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR