Le Mag Sport Auto

F1 Esports : Rasmussen voit double en qualifications à Silverstone et Spa

F1 Esports : Alfa Romeo à Spa-Francorchamps

Frederik Rasmussen partira en pole position à Silverstone et Spa-Francorchamps, théâtres des 7e et 8e courses de la saison 2020 des F1 Esports Series.

Le 3e événement de la saison 2020 des F1 Esports Series se dispute ces 18 et 19 novembre. Si trois courses sont au programme, le poleman des deux premières est désormais connu. Il s’agit de Frederik Rasmussen (Red Bull), plus véloce que tous ses adversaires à Silverstone et Spa-Francorchamps.

De peu devant Longuet à Silverstone

Le Danois, seul gamer avec son équipier à avoir participé à toutes les Q3 de la saison, a fait honneur à son rang en ne manquant pas le coche à Silverstone. Il y a réalisé la 7e pole position de sa carrière dans ce championnat pour 42 petits millièmes.

Cet écart infime le place devant le Français Nicolas Longuet, de Renault Vitality. Comme à Bahreïn, comme à Zandvoort, le tricolore est en forme en ouverture de ce 3e event. Son équipier, Fabrizio Donoso, est en revanche un peu moins en verve, puisqu’il s’élance 12e.

Mais un pilote parmi tous les favoris a véritablement souffert, il s’agit de Jarno Opmeer. Large leader du championnat Pilotes, il ne partira en effet que 16e sur la grille. Le Néerlandais d’Alfa Romeo a été un peu trop optimiste sur l’accélérateur à la sortie de Becketts. Ce léger survirage lui a coûté environ un dixième, soit 15 millièmes de trop pour espérer passer en Q2.

Jarno Opmeer devrait néanmoins avoir les ressources nécessaires pour remonter en course, tout comme son équipier Dani Bereznay, 11e. Mais Red Bull qui place ses deux voitures dans le top3 part déjà avec un sérieux avantage pour cette manche.

Dominateur à Spa-Francorchamps

En Belgique pour les qualifications de la 2e course du soir, la donne a été tout autre. Frederik Rasmussen s’est en effet établi immédiatement comme la référence, le pilote à battre. S’il n’a mené ni la Q1 ni la Q2, il a fait montre de sa vitesse sur un tour lancé.

Le Danois a ensuite tout mis bout à bout pour aller chercher un 1’40’004 en Q3 sur le tracé belge et une 8e pole aux F1 Esports. Ce chrono le donnait 155 millièmes de seconde plus rapide que Daniel Bereznay, 2e sur la grille. Un écart immense à ce stade de la compétition. D’autant qu’un autre grand avantage réside dans le fait que Jarno Opmeer a vu son dernier chrono invalidé et s’élancera seulement 10e.

Du côté de Renault Vitality, on retrouve encore Nicolas Longuet en Q3 puisque le tricolore a accroché le 7e rang. De l’autre côté du « garage », Fabrizio Donoso pointe au 15e rang.

Rendez-vous à 20h30 pour suivre les deux courses en direct sur les réseaux sociaux de la Formule 1.

Le classement des qualifications F1 Esports à Silverstone et Spa-Francorchamps

Silverstone

  1. Rasmussen
  2. Longuet
  3. Kiefer
  4. Tonizza
  5. Bonito
  6. Weigang
  7. Biancolilla
  8. Moreno
  9. Carreton
  10. Wijers
  11. Bereznay
  12. Donoso
  13. Blakeley
  14. Leigh
  15. Huis
  16. Opmeer
  17. Baldwin
  18. Saltunc
  19. Törmälä
  20. Clay

Spa-Francorchamps

  1. Rasmussen
  2. Bereznay
  3. Kiefer
  4. Tonizza
  5. Weigang
  6. Presnajder
  7. Longuet
  8. Huis
  9. Leigh
  10. Opmeer
  11. Carreton
  12. Romanidis
  13. Thomé
  14. Moreno
  15. Donoso
  16. Baldwin
  17. Törmälä
  18. Biancolilla
  19. Blakeley
  20. Haddad

(Ce classement est provisoire et susceptible d’évoluer)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR