Le Mag Sport Auto

F1/Indy : Fernando Alonso disputera les 500 Miles d’Indianapolis en 2019 !

Tout est bien qui finit bien ! D’abord annoncé sur la touche le mois dernier, Fernando Alonso disputera bel et bien les 500 Miles d’Indianapolis, en mai prochain. Tout comme en 2017, le pilote espagnol sera au volant d’une Dallara engagée par son employeur actuel, McLaren.

Alonso à l’assaut de la Triple Couronne !

Depuis l’annonce de sa retraite cet été, l’avenir de Fernando Alonso a toujours été très flou. Des rumeurs plaçaient le double champion du monde en NASCAR ou en Indycar, en plus de son programme d’endurance avec Toyota. Malheureusement, l’aventure américaine d’Alonso a pris un gros coup d’arrêt il y a quelques semaines lorsque McLaren a annoncé ne pas donner suite à son projet d’association avec Andretti pour une saison complète, en 2019.

Cette nouvelle pouvait contrarier les rêves de Triple Couronne de l’Espagnol. Ce titre honorifique est donné aux pilotes réussissant l’exploit de remporter GP de Monaco de F1, 24H du Mans et 500 Miles d’Indianapolis. A l’heure actuelle, Fernando Alonso a triomphé à Monte Carlo et dans la Sarthe. Reste la plus grande course américaine… Mais bonne nouvelle ! A l’occasion du Grand Prix du Brésil 2018 de F1, il a été annoncé que McLaren fera tout de même le déplacement dans l’Indiana en mai, avec Fernando Alonso au volant !

Fernando Alonso, pilote McLaren : « J’ai été clair là-dessus : je veux obtenir la Triple Couronne. J’ai connu une expérience incroyable à Indianapolis en 2017. J’ai su au fond de moi que je devais y retourner si l’opportunité se présentait. Je suis d’autant plus heureux d’y retourner avec McLaren. Depuis toujours, ils ont été mon choix numéro un en cas de retour. C’est une course difficile, nous ferons face aux meilleurs. Mais nous sommes des compétiteurs et c’est pour cela que nous faisons la course. J’ai tout particulièrement hâte de revoir les fans qui sont absolument géniaux. »

Il est certain que McLaren s’associera avec une structure d’Indycar pour les 500 Miles. L’équipe Andretti semble être le choix le plus logique, étant donné qu’Alonso était un des leurs en 2017. Mais il reste un (très) gros problème à résoudre : Honda, fournisseur moteur de l’équipe Andretti, semble avoir pris Alonso en grippe depuis les nombreuses flatteries de l’Espagnol à l’égard du motoriste nippon…

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR