Le Mag Sport Auto

F1/Indy : Fernando Alonso, pas de grand saut aux Etats-Unis ?

Et si le retour de Fernando Alonso en Indycar s’arrêtait brusquement ? A l’occasion du Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, le directeur de McLaren, Zak Brown, a révélé les complications qui se cachent derrière l’inscription de son équipe pour le championnat 2019 d’Indycar…

Seulement 500 Miles pour Alonso en 2019 ?

2017. Fernando Alonso renoue avec une ancienne tradition : des Formule 1 faisant la course outre-Atlantique. En association avec l’équipe Andretti, McLaren avait permis à l’Espagnol de participer aux 500 Miles d’Indianapolis. Cette tentative s’inscrivait dans le souhait du double champion du monde de F1 de remporter la célèbre « triple couronne » du sport automobile : le GP de Monaco de Formule 1, les 500 Miles d’Indianapolis et les 24H du Mans.

Après avoir annoncé sa retraite plus tôt dans l’année, il était question de (re)voir Alonso en Indycar, cette fois-ci à temps plein. Andretti aurait du engager une cinquième voiture, sous le nom de McLaren, en 2019. Cette association aurait marqué les retrouvailles entre Alonso et Honda, motoriste de l’équipe Andretti. Mais malgré un premier essai concluant effectué à Birmingham, l’avenir d’Alonso aux Etats-Unis s’assombrit… pour le moment.

Zak Brown, directeur McLaren : « Pour l’IndyCar, nous avons pris la décision de ne pas nous engager à plein temps en 2019Nous ne sommes tout simplement pas encore prêts et nous sommes très concentrés sur la F1. Et, au sujet de l’Indy 500, ça nous intéresse toujours. Et c’est une chose sur laquelle nous prendrons une décision pendant l’intersaison. »

Fernando Alonso paye-t-il ses multiples déclarations à l’encontre du motoriste japonais ? A l’heure actuelle, il semblerait que l’avenir de McLaren et de Fernando Alonso en Indycar repose uniquement sur les épaules de Chevrolet. Le géant américain est le second motoriste du championnat, fournissant la prestigieuse équipe Penske. Et Andretti pourrait se tourner vers Chevrolet d’ici 2020. Fernando Alonso patienterait donc une saison avant de pouvoir parcourir les circuits nord-américains. Mais Zak Brown le confirme, il reste une possibilité de voir l’Espagnol retenter sa chance à Indianapolis l’an prochain !

https://twitter.com/C4F1/status/1040612512797020162

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR