Le Mag Sport Auto

Fernando Alonso serait bien chez Renault aux tests d’Abou Dhabi

Fernando Alonso dans la pit-lane de Barcelone

Fernando Alonso devrait bien rouler chez Renault lors des essais jeunes pilotes d’après-saison à Abou Dhabi. Ceci malgré la grogne de différentes équipes.

Après deux saisons loin de la catégorie reine du sport automobile, Fernando Alonso effectuera son retour en Formule 1 en 2021, chez Alpine (actuelle Renault). Avant cette échéance, l’écurie tricolore cherche à préparer le retour du double champion du monde.

Fernando Alonso rookie Abou Dhabi selon Canal+

Outre des essais à Barcelone il y a quelques jours et des tests à venir à Bahreïn, l’Espagnol devrait normalement participer aux essais jeunes pilotes d’Abou Dhabi en décembre. Sauf que récemment, plusieurs équipes (McLaren ou Racing Point notamment) se sont opposées à l’idée de voir Alonso prendre le volant lors de ces tests. En cause le fait qu’il n’est pas un débutant en Formule 1.

Il semblerait toutefois que l’affaire soit entendue. L’Espagnol devrait bien évoluer chez Renault lors de ces tests. C’est en tout cas ce qu’a affirmé Franck Montagny, au micro de Canal+ lors des essais libres du Grand Prix d’Émilie-Romagne.

« Je peux vous confirmer qu’Alonso roulera bien à Abou Dhabi, c’est chose faite, a-t-il ainsi assuré. J’en ai discuté avec Sébastien Buemi (3e pilote Red Bull, Ndlr), qui va lui aussi rouler lors de ces essais d’Abou Dhabi. Ce qui veut dire que ça va être un rendez-vous de vieux pilotes, maintenant ! »

Un test aux enjeux modifiés

Initialement prévus pour permettre aux pilotes de rouler dans des voitures modifiées afin de tester les pneus 18 pouces, ces essais ont finalement été modifiés pour permettre à des rookies de s’illustrer. En cause à la modification du règlement technique et le report des évolutions à 2022.

Le règlement sportif a été ajusté en conséquence pour proposer « une journée de tests (…) pour permettre aux jeunes pilotes de tester une Formule 1 actuelle ». Les pilotes acceptés pour ce roulage doivent « être en possession de la Licence Internationale A et, sauf autorisation de la FIA, ne doivent pas avoir couru dans plus de deux courses au Championnat du monde de F1 pendant leur carrière. »

Une règle donne toutefois la possibilité à un pilote qui n’a pas couru depuis deux ans d’effectuer un test supplémentaire. Cette opportunité ne s’applique qu’en cas de remplacement en milieu de saison d’un pilote de course titulaire. Le but est de donner au réserviste du kilométrage supplémentaire. La FIA peut également faire des exceptions, à sa discrétion.

C’est cela que Renault souhaite exploiter. À voir comment l’affaire tournera dans les jours ou semaines à venir. En attendant, Fernando Alonso est actuellement à Imola pour suivre le Grand Prix d’Émilie-Romagne, dans sa future équipe. L’espagnol se prépare petit à petit et évoluera au volant d’une R.S.18 de 2018 la semaine prochain à Bahreïn.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR