Le Mag Sport Auto

Focus : le centre d’essais Bosch de Juvincourt et son nouveau circuit

Vous le savez, Le Mag Sport Auto était convié à l’inauguration du nouveau tracé intégré au réputé complexe de Juvincourt. Un site réservé, pour l’heure, à un usage professionnel et qui, à ce titre, a évolué afin de se mettre en adéquation avec les nouveaux besoins des constructeurs, notamment dans le domaine des véhicules autonomes. Alors, afin de vous donner une idée plus précise de ce qui compose ce complexe, propriété de Bosch, voici le récit de notre journée, ponctuée par des passages aux différents postes proposés par Juvincourt.

Outre l’inauguration de son nouveau tracé, la piste de Juvincourt rendait hommage au système d’ ABS de Bosch (dont il est l’inventeur), qui soufflait ses 40 bougies cette année. L’occasion, pour nous, d’effectuer un tour complet des activités possibles et différentes surfaces mises à disposition des ingénieurs/essayeurs en vue de développer et mettre au point les véhicules avant commercialisation.

Piste d’essais de Juvincourt : bienvenu à la compétition auto !

Evidemment, compte-tenu de la thématique de notre site, nous allons débuter avec l’aspect compétition. Car, afin de découvrir le nouveau circuit de Juvincourt (appelé « circuit de comportement »), nous avons eu l’occasion de prendre en main une Mitjet (image ci-dessus), véhicule particulièrement « joueur » et dépourvu de toute forme d’assistance au pilotage. Dans ces conditions, nous avons découvert un tracé particulièrement agréable et surtout, technique ! Ainsi, même ceux ayant parcouru de multiples circuits en France et ailleurs seront charmés par la spécificité de certains virages. Courbes rapides, freinages en appui, ligne droite, légers dévers, enfilades, les contours de la piste ont, logiquement, été étudiés pour pousser les véhicules dans leurs retranchements. Un vrai plaisir, aussi, pour les pilotes…

De plus, il a été pensé pour permettre aux constructeurs d’effectuer leurs essais et mises au point de véhicules autonomes, ces derniers ayant besoin d’une technologie particulière pour « trouver leur chemin ». Une modernité qui devrait attirer pas mal de concepteurs, avec la démocratisation de ce type de mode de transport, chaque constructeur travaillant d’arrache pied sur « son » véhicule autonome. D’ailleurs, c’est en tenant compte du retour et des besoins des constructeurs en question que ce nouveau circuit a vu le jour.

Après ce galop d’essai sur un véhicule de compétition, changement de rôle puisque nous avons pris la place d’un passager, aux côtés de différents pilotes d’essais. Au programme, Peugeot 308 GTi, DS7 Crossback et même, une Renault Zoé ! L’occasion de prendre une bonne dose de sensation mais aussi, de confirmer nos excellentes impressions avec un tracé mettant en avant les atouts et les faiblesses d’un châssis, d’un système de suspension ou de freinage, d’un moteur ou encore, des aides à la conduite, désormais généralisées dans le monde de l’automobile. De la sorte, le travail d’un système comme le traction control ou même, l’ ABS, se ressent particulièrement bien, ces systèmes perfectionnés intervenant dans le but d’assister et même, de rectifier les erreurs du conducteur.

Sur cette piste, nous avons également eu l’occasion d’apprécier une Skoda Fabia WRC aux mains de Bruno Arnoux, responsable de formation chez Bosch, ainsi que qu’une Formule E next-gen, pilotée par Adrien Tambay en personne ! Sur cette monoplace, Bosch est d’ailleurs à l’origine de la conception de la pompe à eau, par exemple. Quel rapport avec un circuit d’essais vous demandez-vous peut-être ? Et bien à Juvincourt, les responsables du complexe envisagent d’attirer un nouveau public, comme des pilotes et écuries officielles, qui pourraient exploiter le potentiel du circuit pour peaufiner réglages et mise au point de leurs véhicules de compétition. 10 stands totalement équipés sont, par ailleurs, disponibles. En revanche, pour l’heure, l’ouverture aux stages de pilotage pour particuliers n’est pas encore prévu. Toutefois, la porte ne semble pas être totalement fermée…

Sol glissant, obstacles, terre, tarmac : un complexe polyvalent

Mais qui dit complexe dit multiples activités. Il faut savoir que le site de Juvincourt propose plus de 19 configurations de piste différentes. Le but, s’adapter au maximum aux demandes et besoins des clients, une fois encore.

Ainsi, en marge du circuit évoqué plus haut, une section de piste indépendante et très élargie permet d’essayer les véhicules sur les freinages d’urgence et autres manoeuvres d’évitements. Au programme, 1,8km de ligne droite et près de 50 mètres de large ! Mais le site ne se cantonne pas au tarmac puisqu’un véritable tracé « off-road » a été conçu pour les SUV, lequel disposant de bosses, trous et autres passages boueux. Comme vous le constaterez sur les vidéos ci-dessous, les constructeurs disposent, ainsi, d’un service « complet » pour mettre au point leurs véhicules. Car, on l’oublierait presque, un SUV est supposé permettre aux conducteurs de rouler ailleurs que sur le bitume !!

Pour compléter cette offre, nous retrouvons, aussi, une pente artificielle disposant d’un système d’arrosage et de récupération d’eau, en vue de reproduire le phénomène de montée verglacée. C’est, notamment, le démarrage en côte sur verglas qui peut être testé de manière artificielle. Nous avons testé la chose et il est vrai que le principe s’avère particulièrement réaliste. De quoi mettre en avant la gestion automatique et électronique de la course de chaque roue dans ces conditions. Idem concernant la descente (toujours artificielle), qui permet de régler la gestion automatisée du freinage progressif en pente. Un vrai régal pour les professionnels…

Centre d’essais Bosch de Juvincourt : une référence !

Pour conclure, nous avons été logiquement emballés par notre découverte du circuit Bosch de Juvincourt. Un complexe particulièrement complet permettant à différents « clients » de cohabiter sans de gêner. La nouvelle piste a été conçue avec soin, permettant de pousser les machines dans leurs derniers retranchements, tout en accueillant les technologies embarquées les plus modernes. Asphalte, terre, obstacles pour SUV, zones à arrosage artificiel, difficile de faire plus large. Avec un tel site, assurément, Juvincourt occupe désormais une place de choix en France voire même, en Europe. Une référence qui devrait attirer de nombreux nouveaux professionnels ces prochains mois/années.

Seul regret…le fait que son utilisation reste exclusivement réservée aux professionnels ! Une belle découverte.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR