Le Mag Sport Auto

Ford avec des livrées hommages aux 24 Heures du Mans

Ford GT 24 Heures du Mans

Ford va se retirer du WEC après les 24 Heures du Mans 2019. Pour célébrer cette dernière année, ses voitures arboreront des livrées historiques.

Revenu au Mans en 2016, pour fêter le 50ème anniversaire de sa victoire en 1966, Ford a décidé il y a peu de quitter le championnat du monde d’endurance. Au terme de 24 Heures du Mans 2019, le géant américain stoppera donc son engagement en WEC.

Mais Ford ne va pas quitter ce championnat sans marquer le coup. Pour sa dernière participation, ses GT arboreront des livrées hommages à leurs exploits passés et modernes à la classique mancelle.

Des livrées historiques

Quatre Ford semi-officielles seront en effet engagées en GTE Pro par le Chip Ganassi Racing. Ces voitures arboreront différentes livrées hommages aux succès du constructeur dans la Sarthe. Première d’entre elles, la #66 affichera une livrée noire faisant écho à la Ford vainqueur en 1966. Comme Chris Amon et Bruce McLaren il y a plus d’un demi-siècle, Stefan Mücke, Olivier Pla et Billy Johnson en prendront le volant.

A leurs côtés, la #67 célébrera la victoire de 1967 en reprenant les couleurs de la voiture pilotée par Dan Gurney et A.J. Foyt. Les anglais Andy Priaulx et Harry Tincknell se relaieront cette année à son volant, l’Américain Jonathan Bomarito les accompagnant.

La Ford #68 reprendra quand à elle une livrée devenue historique il y a peu. Vainqueur de l’épreuve en 2016, elle reprendra les couleurs de cette année symbole du retour de Ford dans la Sarthe. Au volant, le trio reste le même avec Dirk Müller, Joey Hand et Sébastien Bourdais, qui tenteront de rééditer leur performance.

Enfin, une dernière voiture, la #69, reprendra les couleurs de la Ford GT40 seconde de l’épreuve 1966. Alors pilotée par Ken Miles et Denny Hulme, Scott Dixon, Ryan Briscoe et Richard Westbrook en seront titulaires cette année.

A noter qu’une cinquième auto participera, en GTE Am cette fois. Engagée par le Keating Motorsports, elle portera le #85 et sera pilotée par Ben Keating, Jeroen Bleekemolen et Felipe Fraga.

Un au revoir aux 24 Heures du Mans

Voiture créé pour le championnat du monde d’Endurance, la Ford GT va donc se retirer de ce championnat. Mais d’autres défis restent encore à venir, ce qu’explique Mark Rushbrook, directeur mondial de Ford Performance Motorsports :

« La Ford GT a été créée pour que Ford fasse son retour dans le monde de l’endurance GT. Ce programme d’usine (…) a été un grand succès pour notre marque et nous avons relevé les nombreux défis qui se sont présentés au cours de ces quatre années. Mais Le Mans n’est pas tout à fait la fin du programme car nous avons encore beaucoup de courses pour IMSA WeatherTech SportsCar Championship en 2019. »

Bill Ford ne peut en tout cas plus attendre de retourner au Mans :

« En 2016, Ford est revenu au Mans pour marquer le 50ème anniversaire de notre incroyable victoire en 1966 et nous avons célébré de la meilleure façon possible en remportant la course. Monter sur ce podium en 2016, au nom de tous les collaborateurs Ford, était un moment de grande fierté pour moi. J’ai hâte de retourner au Mans cette année et soutenir notre équipe pour la dernière course de ce chapitre. »

Pour y écrire un nouvelle page d’histoire, peut-être…? Premières réponses à partir du 2 juin, pour la journée de tests officiels. Suivront ensuite les préparatifs d’une semaine de course des plus importantes.

https://twitter.com/FordPerformance/status/1133730360712474624

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR