Le Mag Sport Auto

Formule 1 : 2017, une saison réussie pour Renault Sport ? [Bilan]

Renault Sport F1 conclue cette saison 2017 à la sixième place du championnat, devançant Toro Rosso de justesse. Revenons sur la saison du losange, encore égaré sur la longue route qu’est le chemin du podium…

Pas mieux qu’une P6 ?

Renault Sport améliore déjà son score de 2016 pour sa deuxième année en Formule 1 en qualité de constructeur. Les têtes pensantes de l’équipe ont (enfin) fait le bon choix : se débarrasser de Jolyon Palmer. Le Britannique a du talent, c’est indéniable, mais visiblement son style de pilotage n’était ni adapté à la Renault, ni à la Formule 1. Palmer a été l’auteur de mauvaises qualifications et d’un trop grand nombre d’accidents, laissant Hulkenberg comme seul « scoreur » de l’équipe.

Nico Hulkenberg, justement, est avec Carlos Sainz une excellente recrue pour Renault. L’Allemand commençait à s’enterrer chez Force India et ce transfert semble lui avoir fait du bien. Au final, Hulkenberg signe quatre sixièmes places et devance les deux pilotes Williams au championnat. Pour autant, est-ce que Renault pouvait espérer mieux que la sixième place du championnat constructeur ? Difficile à dire. Le losange à certes laissé échapper de gros points, notamment à Bakou avec un accident évitable de Hulkenberg.

En revanche, la fiabilité de la voiture est bien trop faible pour prétendre à la cinquième place de Williams. Par sept fois une Renault a du abandonner à cause d’un problème moteur/boîte. Red Bull a aussi connu une année difficile, principalement à cause de leurs moteurs « TAG Renault ». Il faudra impérativement fiabiliser le V6 français lors de cette intersaison. Car comme l’a montré McLaren pendant trois ans, sans un moteur performant, les top 10 sont inexistants…

La saison 2018 du losange est pleine de promesses. Renault s’est bien préparée pour l’avenir avec un nouveau duo de pilotes jeunes et talentueux et de nouvelles têtes pour sa direction avec l’arrivée en avril de Marcin Budkowski, ancien directeur technique du département F1 de la FIA ! Alors, la RS18 sera-t-elle une fusée ?

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR