Le Mag Sport Auto

Formule 1 : 55 secondes, 3,5 km, 87 tours, voici le tracé du GP de Sakhir

Formule 1 : La grille de départ à Bahrein (crédit photo : Habeed Hameed)

Le Grand Prix de Formule 1 de Sakhir se disputera sur le tracé extérieur du complexe. Un circuit long de 3,5 kilomètres, extrêmement rapide, dont le tour devrait se boucler sous la minute.

La saison 2020 du championnat du monde de Formule 1 est décidément unique à bien des égards. Quelques jours après avoir annoncé deux courses à Bahreïn, on apprend que ces dernières ne s’effectueront pas sur le même tracé. Le Grand Prix de Sakhir (4-6 novembre) se courra en effet sur le tracé extérieur du circuit de Bahreïn.

Il va falloir sortir les chevaux

Cette piste combine les secteurs 1 et 3 du circuit habituel de Bahreïn. Mais au moment d’attaquer toute la partie intérieure, les pilotes partiront sur la gauche pour un enchaînement de quelques virages rapides. Le circuit les ramènera ensuite vers l’avant dernière ligne droite, rendant cette dernière encore plus longue, avant de boucler le tour. Le tout pour donner circuit long de 3,5 kilomètres, soit à peine 200 mètres de plus que Monaco.

En tout, ce tracé devrait compter seulement une dizaine de virages. C’est à peine plus que le circuit du Red Bull Ring, qui en compte 8 ou 9 suivant que l’on inclut ou non le gauche à fond entre les virages 1 et 2. En revanche, du côté des tours à couvrir, le nombre explose. Pour atteindre les 305 kilomètres de course, les F1 parcourront le circuit à 87 reprises le dimanche.

Il est aussi prévu que les monoplaces boucleront un tour de ce tracé en-dessous des 55 secondes en qualifications. En course, c’est en-dessous des 60 secondes que les monoplaces évolueront. Des chronos aussi rapides n’ont été vus qu’en 1974. Cette année là, Niki Lauda a signé la pole position en 58’79 secondes à Dijon-Prenois. En 2020, Valtteri Bottas a réussi sa pole position en Autriche en 1’02’939.

Image

Un challenge nouveau pour les équipes de Formule 1

On imagine en tout cas que les moteurs puissants, Mercedes en tête, seront à leur aise ici. Ceci même sans le party mode, interdit à partir de Monza. Ross Brawn se dit en tout cas satisfait de l’arrivée de la Formule 1 sur ce tracé. De quoi présenter un nouveau défi inédit :

« Nous avons évalué diverses options et alternatives et conclu que la boucle extérieure est la meilleure. Elle apportera de nouveaux défis pour toutes les équipes et proposera du spectacle aux fans avec des hautes vitesses et des temps au tour rapides. »

Le son de cloche est similaire du côté du Sheikh Salman bin Isa Al Khalifa, directeur général du circuit. « Nous remercions la Formule 1 pour tout son travail et ses analyses quant à notre seconde course, déclare-t-il. C’est une grande opportunité de pouvoir organiser ce qui seront sans doute deux épreuves très différentes, d’un week-end à l’autre. Notre boucle extérieure n’a jamais été utilisée pour une compétition internationale. Ce sera donc un challenge nouveau et intéressant pour tous les participants. »

Rappelons que ces annonces font suite aux dates rajoutées  par la Formule 1 à son calendrier, la semaine passée. Les deux épreuves de Bahreïn seront en effet encadrées par la Turquie et Abou Dhabi, qui devrait clore la saison.

(crédit photo : Habeed Hameed)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR