Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Abu Dhabi, fin…et début de saison, côté gommes !

Abu Dhabi arrive en Rallycross avec le Yas Marina !

Si la saison 2018 touche déjà à sa fin, en coulisses, tout le monde s’affaire dans l’optique de préparer la prochaine campagne.
Ainsi, après le Grand-Prix d’Abu Dhabi, ultime manche de ce championnat, les écuries et pilotes resteront sur place afin de tester une dernière fois les pneumatiques qui seront introduits par Pirelli en 2019.

Yas Marina : Pirelli sur un terrain connu

Cette année encore, compte-tenu de la nature du tarmac de Yas Marina, ce sont les gommes les plus tendres qui seront utilisées, lors du Grand-Prix d’Abu Dhabi 2018. Ainsi, les hyper-tendres reprendront du service après avoir été essayés pour la première fois, sur ce même circuit, lors des tests de 2018, en aval de la course. En d’autres termes, les écuries disposent déjà d’informations et données à utiliser pour mettre au point leurs monoplaces, en fonction de ce facteur pneus.

Mario Isola, Racing Manager de Pirelli : « Nous proposons une nouvelle fois une nomination de pneumatiques plus tendre que les années précédentes. L’hypersoft est ainsi sélectionné pour la sixième fois de la saison, mais seulement pour la troisième fois sur un circuit permanent. Cette gomme n’est cependant pas totalement inconnue à Abou Dhabi, puisqu’elle y débuta il y a un an, faisant de Yas Marina l’unique circuit sur lequel elle a d’ores et déjà été testée. L’intérêt résidera donc dans la découverte de son comportement en course, et bien sûr la stratégie qui sera appliquée en qualifications et en course. Comme chaque année, les écuries pourront dans la foulée prendre leurs marques avec les enveloppes destinées à la prochaine saison : avec leurs monoplaces 2018, certes, mais cela leur offrira un avant-goût de ce qui les attend dans le futur. »

Comme chaque année, un ultime paramètre sera à prendre en considération, particulièrement en course, la chute brutale des températures. En effet, si le GP d’Abu Dhabi débute traditionnellement de jour, il se conclut de nuit, ce qui donne souvent lieu à des revirements pendant la course, notamment en matière d’exploitation des pneumatiques. De quoi pimenter un peu la compétition…

Une fois le drapeau à damier franchit, le rideau se baissera donc sur la saison 2018 pour, presque immédiatement, se rouvrir, sur la campagne 2019. Car, après une journée de pose (le lundi), pilotes et écuries seront présents sur le circuit afin d’effectuer des tests sur deux journées. Outre les essais Pirelli prévus au programme, ces séances permettront aussi à certains pilotes de se familiariser avec leurs nouvelles monoplaces.

Nous pensons, notamment, à Carlos Sainz, qui pilotera chez Mclaren ou encore, à Charles Leclerc, qui devrait grimper dans la Ferrari. Pour d’autres, en revanche, les vacances seront obligatoires dès dimanche soir. En effet, Daniel Ricciardo n’a pas été autorisé à débuter avec Renault avant la fin de son contrat, sachant que Red Bull ne fera pas non plus appel à lui…Par contre, Pierre Gasly sera certainement à l’œuvre dans le baquet de l’Australien.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR