Le Mag Sport Auto

Formule 1, Alain Prost dit non à Renault Sport F1

Formule 1, Prost ne rejoindra pas Renault

Si la tentation de rejoindre Renault en Formule 1 posait sans aucun doute un dilemme à Alain Prost, le seul pilote de l’histoire à avoir offert des titres de champion du monde dans cette catégorie à la France a finalement décliné l’offre du constructeur tricolore. La raison officielle ? Son envie de se consacrer pleinement à l’écurie dont il est co-propriétaire avec Jean-Paul Driot, Renault eDams, engagée en Formule E depuis le lancement de la série 100% électrique.

Formule 1 : Prost serait-il devenu « frileux » ?

L’engagement d’Alain Prost envers Renault en tant qu’ambassadeur de la marque mais aussi, son travail effectué durant de longs mois afin d’encourager le losange à revenir en Formule 1 avaient susciter le fantasme de nombreux supporters Français du quadruple champion du monde de F1 à savoir, le voir prendre les commandes de cette nouvelle équipe et, ainsi, effacer partiellement l’échec connu avec Prost GP.

Mais en déclinant, Prost a peut-être fait le bon choix. Un ex-champion du monde de Formule 1 peut-il pour autant devenir un bon patron d’écurie ? Dans la plupart des cas, sans doute que non…Et, sans dénigrer son travail accompli chez Prost GP dans le but de faire gagner une équipe 100% Française, Alain n’en avait peut-être, tout simplement, pas l’étoffe. Dans un monde dur, impitoyable, où les compromis sont légion, seuls quelques profils bien particuliers semblent pouvoir y faire leur trou.

D’autre part, ce dernier a avoué avoir la volonté de poursuivre ce qu’il avait entrepris en Formule E, une série « d’avenir », selon ses propres termes. Ne pas se disperser sur plusieurs projets afin d’être pleinement investi dans une seule équipe, voilà qui « a du sens », toujours d’après les mots d’Alain Prost, qui souhaitait sans doute également rester auprès de son fils, Nicolas, l’un des pilotes titulaires chez eDams en Formule E.

Formule 1 : Renault Sport Infiniti se découvre, mais sans surprise

En marge de cet investissement en FE, Prost a par ailleurs confirmé qu’il resterait consultant auprès de Canal Plus, dans le cadre des retransmissions des Grand-Prix de Formule 1, tout en ouvrant la porte à une possible association avec la chaîne britannique Channel 4, qui se chargera de diffuser la F1 cette saison, comme il l’a déclaré récemment sur Motorsport.com :

Il n’y a rien de fait avec la télévision britannique, mais ça pourrait être bien », admet-il. « Je continuerai avec Canal+ comme d’habitude, c’est certain.Je ne sais pas pourquoi les gens parlent tant de la télévision britannique, peut-être parce que je suis ami avec David [Coulthard], mais nous verrons ce que l’avenir nous réserve. »

Effectivement, compte-tenu de ce cumul de fonctions, un rôle de premier ordre chez Renault F1 aurait été quelque peu malvenu…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR