Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Alex Albon, Red Bull impressionné par le remplaçant de Gasly

Le week-end dernier, à Spa Francorchamps, deux pilotes échangeaient leurs baquets. Si Pierre Gasly descendait d’un échelon en revenant chez Toro Rosso, Alex Albon faisait le chemin inverse. Et pour ce dernier, les choses s’annonçaient compliquées. En effet, le rookie débutait sur la Red Bull RB15 en partant du fond de grille. Pourtant, l’intéressé terminait 5ème du GP de Belgique de Formule 1.

Alex Albon débute idéalement chez Red Bull, mais…

A n’en pas douter, Alex Albon a marqué les esprits, lors de sa première course avec Red Bull Racing. Sur la piste, bien évidemment, avec une remontée depuis les dernières places de la grille jusqu’au 5ème rang. Même si plusieurs abandons (Norris, notamment) l’on aidé à atteindre ce résultat. Néanmoins, Alex a fait preuve de patience tout en étant agressif et décisif dans ses dépassements. Mentalement au point, il a aussi impressionné l’équipe de par son retour technique :

« Alex m’a impressionné tout le week-end par son approche, ses retours, son allure« , a déclaré Christian Horner. « En course, il a fait un travail très mûr. La première moitié de la course n’était pas aussi compétitive avec les pneus durs mais il n’a commis aucune erreur ni prise de risque inutile. Il vient de se lancer. Alors je lui ai dit, sur la grille: «Je pense que la voiture se réveillera dans la seconde moitié de la course». « Et c’est bien ce qu’il s’est produit, dans la seconde moitié de la course. Nous savons que Daniel est un pilote dur et son dépassement sur lui, ainsi que celui sur Sergio, dans le dernier tour, étaient impressionnants. Passer de P17 à P5 représente d’excellents débuts. Je pense que c’était une entrée encourageante pour lui. Espérons qu’il aura un week-end vierge [sans pénalité] avec une qualification normale à Monza. Mais il a certainement fait bonne impression auprès de l’ingénierie et dans le garage. Certainement un bon début« .

Des propos très flatteurs. Mais chez Red Bull, débuter aussi haut implique une énorme pression après coup. Aussi, Alex Albon devra maintenir ce niveau de jeu jusqu’au terme de la saison. Et il s ‘agira là de son plus gros challenge. Car, à Spa Francorchamps, l’intéressé courait avec une pression très faible. Les choses sérieuses commenceront donc à Monza, dans quelques jours à peine.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR