Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Antonio Giovinazzi pénalisé mais récompensé

Si le G.P de Singapour de Formule 1 2019 a été marqué par le retour de Sebastian Vettel sur la 1ère marche du podium, en autre moteur Ferrari s’est illustré. Et de manière pour le moins inattendue. En effet, au volant de l’ Alfa Roemo, Antonio Giovinazzi a mené la course durant plusieurs tours…

Antonio Giovinazzi : « l’autre » héros de Ferrari à Singapour

Oh que oui, Frédéric Vasseur et Alfa Romeo auraient payé cher pour que la course s’arrête pendant que Giovinazzi menait l’épreuve…A la faveur d’une stratégie très décalée -histoire de servir de relais aux Ferrari ?- Antonio s’est retrouvé en tête pendant plusieurs boucles, avant de céder face…aux Ferrari ! Puis de gêner copieusement les Mercedes ! Car l’Italien a tourné près de 3,5 secondes moins vite lors du tour qui l’ a confronté à Lewis Hamilton. Mais cela fait partie du jeu…

Néanmoins, les commissaires ont décidé de pénaliser Antonio Giovinazzi, pour une toute autre raison. Effectivement, lors de l’interruption de course provoquée par le crash de George Russell, le transalpin n’a pas respecté la consigne. Laquelle invitait les pilotes à se positionner sur la droite de la piste, pour éviter de mettre en danger les commissaires. Le pilote Alfa Romeo Racing n’ayant pas respecté cette consigne, il a écopé de dix secondes de pénalité, après l’arrivée.

« C’était une grosse bataille de course. Je suis heureux de ramener un point à la maison pour moi et pour l’équipe, mais j’ai toujours le sentiment que nous aurions pu finir plus haut. Etre en tête de la course et se battre au sommet contre les Ferrari et Mercedes était un sentiment formidable »

Heureusement pour lui, cette sanction ne le prive pas de son point, acquis de haute lutte à Singapour. Aussi, après avoir fait le bonheur des sponsors et du constructeur Italien (qui roule en Ferrari, d’ailleurs…) en termes de retombées, l’intéressé à rapporté un nouveau point à la maison. Sachant que, depuis trois courses, c’est lui -et non Raikkonen- qui bataille dans le top dix régulièrement.

Peut-être que le jeune pilote vient d’ailleurs de sauver sa place en Formule 1. Tandis que Nico Hülkenberg se rapproche un peu plus d’une retraite anticipée…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR