Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Aston Martin est de retour

Formule 1 : le logo d'Aston Martin

Aston Martin va faire son retour en Formule 1 dès 2021 suite au rachat majoritaire des parts de la marque par Lawrence Stroll et des investisseurs.

La rumeur a surgi voila quelques semaines, elle est désormais confirmée. Lawrence Stroll investit bien dans Aston Martin, au point même, de se porter actionnaire majoritaire, avec un consortium d’investisseurs. En conséquence, Racing Point changera de nom pour devenir Aston Martin à partir de la saison 2021 de Formule 1.

Lawrence Stroll pose près de 600 millions d’euros sur la table

Et pour s’offrir Aston Martin, le père de Lance ainsi que ses collègues y ont mis les moyens. Près de 600 millions d’euros environ. En effet, ces derniers se sont portés acquéreurs de 16,7% des parts de la marque Aston Martin Lagonda. Le tout pour un total de 217 millions d’euros. Avant d’annoncer injecter 378 millions d’euros via de nouvelles actions. La firme britannique étant en grande difficulté depuis son entrée en bourse en 2018.

De quoi, semble-t-il, redresser un peu la situation. Lawrence Stroll se veut quoi qu’il en soit confiant en ce qui concerne l’avenir d’Aston Martin. Le Canadien, habitué des investissements dans des marques de luxe, est excité à l’idée de désormais faire fonctionner sa stratégie sur la firme de Gaydon :

« Au terme de la collecte de fonds de 500 millions de livres, je suis impatient de travailler avec le conseil d’administration et l’équipe de direction d’Aston Martin pour revoir et améliorer chaque aspect du domaine opérationnel et du marketing de la société. Je suis impatient aussi de continuer à investir dans le développement de nouveaux modèles et de nouvelles technologies et de commencer à rééquilibrer la production, afin de donner la priorité à la demande par rapport à l’offre. »

« Mes partenaires et moi-même sommes fermement convaincus qu’Aston Martin est l’une des grandes marques mondiales de voitures de luxe. Je crois que ce mélange entre le capital [nouvellement investi] et mon expérience dans l’industrie automobile et la création de marques mondiales à succès, fera qu’avec le temps, nous réaliserons le potentiel d’Aston Martin. »

Aston Martin ne veut pas faire de figuration en Formule 1

Une vision en écho à celle d’Andy Palmer, directeur général d’Aston Martin. Ce dernier se veut en tout cas confiant suite à ce rachat. Le britannique vise même très haut concernant la Formule 1. Dans des propos rapportés par Nextgen Auto, il a en effet estimé que Lawrence Stroll n’investit pas pour faire de la figuration :

« Si vous parlez à M. Stroll, vous apprendrez rapidement qu’il n’est pas dans le paddock pour faire le nombre. Il investit dans l’équipe pour gagner, et nous ne voudrions pas nous engager avec une équipe qui n’a pas la moindre chance de monter sur le podium. »

Il sera donc intéressant de suivre l’évolution de l’équipe britannique au sein du peloton à partir de 2021. Toute juste 61 ans après sa dernière apparition en Formule 1 en tant qu’équipe. Avec des résultats mitigés, constitués d’une 5e place au mieux en 1959.

Revenue en tant que sponsor-titre de Red Bull, Aston Martin quittera bien sûr l’équipe de Milton Keynes fin 2020. L’entité technologique Red Bull Advanced Technologies et le constructeur anglais continueront toutefois de collaborer sur la future Valkyrie. Véhicule devant prendre part aux 24 Heures du Mans à la faveur du règlement Hypercar en 2020-2021.

La nouvelle écurie Aston Martin bénéficiera également d’une usine dernier cri flambant neuve à partir de mi-2021. Un nouveau QG permettant à cette dernière de gravir les échelons de la hiérarchie? Et à Lawrence Stroll de réussir son pari?

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR