Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Les audiences sont en hausse, à la télévision comme sur Internet !

Liberty Media fait du bon boulot, c’est désormais officiel. Pour preuve, les audiences de la Formule 1 sont en hausse dans tous les domaines, une première depuis (très) longtemps.

La F1 gagne des spectateurs

Il faut croire que le changement a fait du bien à la Formule 1. Début 2017, celle-ci devait composer avec de nouveaux propriétaires et un nouveau règlement technique. Un an plus tard, les audiences sont en hausse. A la télévision, l’audience cumulée est de 1,4 milliard de personnes. Ce chiffre impressionnant représente une augmentation de plus de 6% comparé à la saison 2016 ! En terme de spectateurs uniques, la F1 en compte 352,2 millions. C’est la première fois depuis 2010 que le chiffre n’est pas en baisse.

Malgré la retraite de Nico Rosberg et l’absence d’un Grand Prix d’Allemagne en 2017, nos amis d’outre-Rhin représentent l’un des quatre principaux marchés de la F1. Les autres pays étant le Brésil, l’Italie et le Royaume-Uni. Et tous ont connu une augmentation d’audience ! La croissance la plus frappante est en Italie (+19,1%) et au Brésil (+13,4%).

Sur Internet, la F1 a débarqué en force en 2015-2016 avec une chaîne YouTube régulièrement alimentée et un compte Twitter très actif. Sur les réseaux sociaux, les comptes Facebook, Twitter, Instagram et YouTube « Formula 1 » enregistrent au total 11,9 millions de followers. Une augmentation de plus de 50% par rapport à 2016. Et si on la compare à d’autres sports, la F1 devance la Champions League et la NFL (football américain) en terme de croissance sur les réseaux sociaux ! De quoi laisser rêveur pour 2018…

Aurélien Attard

2 Comments

  1. Jacau

    11 janvier 2018 at 9 h 32 min

    GP de f1 gratuits sur la tv et non kinnapé par canal plus pour certains privilégiés Et de ce fait l’audience reviendra

  2. Jacau

    11 janvier 2018 at 9 h 35 min

    Le plus grand destructeur de f1 en France c’est canal plus

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *