Le Mag Sport Auto

Formule 1 – Canada, Hamilton s’impose, Vettel durement sanctionné

Terrible désillusion pour Sebastian Vettel, qui semblait tenir sa première victoire de la saison. Mais les commissaires en ont décidé autrement, en sanctionnant l’Allemand pour une manoeuvre jugée dangereuse. Lewis Hamilton hérite donc de la victoire sans couper la ligne en tête mais non sans avoir bataillé.

Le départ : bon envol de Vettel

Alors qu’il a signé, samedi, sa première pole position depuis quasiment un an, Sebastian Vettel est idéalement positionné pour renouer avec la victoire, après une longue période de disette. Derrière, Lewis Hamilton se tient prêt à bondir tandis que Leclerc et Ricciardo ambitionnent de gagner au moins une place au départ. Cela s’annonce chaud…

Sous un soleil éclatant, les 20 pilotes se positionnent sur leurs emplacements respectifs, après le tour de chauffe. Mais Lewis Hamilton se plaint déjà d’un souci technique. Une suite de la fuite hydraulique survenue ce matin ? Les feux s’éteignent enfin et le poleman, Sebastian Vettel, bondit et conserve la tête. Une seule touchette à signaler, pour Alex Albon. Hülkenberg s’est bien élancé, il est sixième, devant Bottas. Vettel coupe donc la ligne en tête, devant Hamilton, Leclerc, Ricciardo, Gasly, Hulkenberg, Bottas, Norris, Verstappen, Kvyat. Albon change d’aileron et passe des pneus durs.

Mauvais d »part, en revanche, pour Grosjean, 18ème, devant Magnussen, pourtant parti des stands. Sainz rentre également dans son box, un arrêt très précoce. Il passe en Hard. Erreur de pilotage pour Norris, qui se fait déborder par Verstappen…avant de le repasser ! Joli manoeuvre. En tête, Vettel aligne les meilleurs tours et compte 2 secondes d’avance sur Hamilton. Leclerc est 3ème, à plus de 2 secondes de la Mercedes. Pour sa part, Ricciardo est esseulé au 4ème rang, à déjà 5 secondes de la Ferrari.

Dépassement de Verstappen dans le 7ème tour, il prend la 8ème place à Norris. Pierre Gasly rentre dans la voie des stands, afin de passer des gommes plus dures. Puis, dans le 8ème tour, c’est la meilleure des Renault qui change de pneus. Un arrêt un peu long…Alors que Norris a tapé ! Max inflige une pression énorme sur Valtteri. 11 tours ont été couverts. Entrée dans les stands de Perez, qui repart 15ème, derrière Magnussen. Dépassement de Ricciardo sur Stroll, la Renault est 7ème. Pendant ce temps, Kvyat change lui aussi de pneus.

Après 14 boucles, Vettel devance Hamilton de 2,5s. Suivent dans l’ordre, Leclerc, Hülkenberg, Bottas, Verstappen, Ricciardo, Stroll, Gasly, Giovinazzi. 17ème tour, Nico s’arrête finalement. Il revient en piste au 7ème rang. Il a donc passé Gasly à la faveur des arrêts. Du côté des leaders, Lewis revient sur Sebastian, il compte 1’8s de retard. 24 tours ont été couverts et la course semble plus calme. Néanmoins, Charles Leclerc trouve des ressources et revient peu à peu sur Hamilton. Tandis qu’Hülkenberg se plaint d’un problème de boite de vitesses.

26ème tour, Vettel dans la voie des stands

Le leader est dans la voie des stands, fin du 26ème tour ! La no44 prend provisoirement la tête. Et l’Anglais continue le tour suivant. Fin du 28ème tour, Hamilton change de gommes. Il repart derrière Vettel, à quasiment 4 secondes. Leclerc est en tête. Et alors que Valtteri s’arrête enfin, Giovinazzi part en tête à queue.  La no77 est 6ème, derrière la Renault de Ricciardo. 33ème tour, Perez passe Grosjean au prix d’une manoeuvre musclée. Dans ce même tour, Charles passe lui aussi en pneus durs. Malheureusement, il reprend la piste derrière une Red Bull, celle de Verstappen, qui doit encore marquer son arrêt au puis.

35ème tour, Bottas tente de passer Ricciardo mais il échoue. La défense de la Renault était un peu excessive. Voyons comment les commissaires jugeront la manoeuvre. Dépassement de Leclerc sur Verstappen et entrée de Grosjean dans la voie des stands. A mi-course, Vettel mène toujours, avec 2,4 s d’écart sur Hamilton. Suivent ensuite, Leclerc, Verstappen, Ricciardo, Bottas, Hülkenberg, Stroll, Gasly, Sainz.

Fin du 36ème tour, Valtteri tente à nouveau sur Daniel, opération qui se solde par un échec. Finalement, dans le 38ème tour, la flèche d’argent déborde la monoplace française…Et Lewis est dans les échappements de Sebastian ! Cela nous promet 30 derniers tours disputés. Sauf que le Britannique commet des erreurs et sort de la zone du DRS. Dans le 43ème tour, Max se plaint de ses freins. 5ème de cette course, c’est la Mercedes no77 qui aligne les records du tour. Il y a toujours un point à prendre, par ce biais-là.

Stroll, qui n’avait pas encore marqué d’arrêt, passe par son box. Il reste dans les points, avec la 10ème place, joli coup de la part de Racing Point. Les leaders reviennent sur des retardataires et Sebastian se loupe ! L’accrochage avec son rival n’était pas loin ! Enfin Max change de pneumatiques et chausse des médiums. Des gommes plus tendres que celles des Renault, qui repassent devant lui de justesse. Une enquête est en cours, suite à la sortie de Vettel.

7ème, Max passe avec facilité Nico. Le voilà 6ème avant Daniel en ligne de mire. Et il passe son ex-coéquipier un tour plus tard, là aussi sans difficulté. La Red Bull est maintenant 5ème, à 14 secondes de Valtteri Bottas. Et pénalité de 5 secondes pour le leader, c’est terrible ! Et particulièrement dur…Il va donc devoir creuser l’écart sur son rival, qui compte pas loin de 3 secondes de retard. C’est jouable. Un peu plus loin, les Renault se regroupent. Va-t-il y avoir une consigne ?

Dans le 60ème tour, Raikkonen change une seconde fois de gommes. Abandon d’Albon à la fin du 62ème tour. Un autre pilote souhaite peut-être profiter de la pénalité infligée à Sebastian…son coéquipier ! Leclerc remontre tout après tour. Ce qui pourrait, aussi, constituer un danger pour la Mercedes. Ferrari essaye-t-elle d’augmenter ses chances de victoire grâce au Monégasque ? A 5 tours du but, cela semble compliqué.

Pour sa part, Hamilton fait le job et colle littéralement la Ferrari. Une vraie manoeuvre de dépassement serait souhaitable, histoire d’offrir d’avantage de relief à une victoire hypothétique. 67ème tour, Bottas dans les stands pour tenter de signer le meilleur tour. Nous rentrons dans le dernier tour et Vettel s’impose virtuellement car Hamilton hérite de la victoire, après application de la pénalité. Leclerc prend la troisième place, devant Bottas (meilleur tour) et les Renault.

  1. Hamilton
  2. Vettel
  3. Leclerc
  4. Bottas
  5. Verstappen
  6. Ricciardo
  7. Hulkenberg
  8. Gasly
  9. Stroll
  10. Kvyat

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR