Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Caterham F1 et Marussia absentes à Austin ? màj

La Formule 1 vit une crise importante depuis plusieurs années et, en dépit de la réduction des coûts souhaitée et mise en application par la F.I.A, plusieurs écuries souffrent le martyre pour joindre les deux bouts. C’est le cas des équipes Caterham et Marussia, qui pourraient faire l’impasse sur le Grand-Prix des Amériques qui se déroulera à Austin d’ici 10 jours.

Concernant Caterham, l’heure est grave puisqu’un conflit entre les nouveaux propriétaires de l’équipe et Tony Fernandes (actionnaire majoritaire) a éclaté il y a quelques jours, plusieurs accords n’ayant pas été respectés, notamment concernant les créanciers de la petite structure engagée en Formule 1. Les monoplaces seraient actuellement bloquées à leur usine alors que le voyage pour le prochain Grand-Prix, aux USA, doit être organisé ce week-end. Le risque de ne pas voir l’ombre d’une Caterham à Austin est ainsi très fort, alors qu’une solution provisoire avait été trouvée dans cette même situation avant le Grand-Prix du Japon 2014.

Dans le même temps, ce sont les dirigeants de Marussia qui ont fait part de leurs inquiétudes, le constructeur Russe ayant avoué ne plus être en mesure d’aller au bout de son concept de Supercars. L’accident de Jules Bianchi n’aurait pas aidé l’équipe Russe à voir le bout du tunnel et la facture des moteurs Ferrari reste impayée, situation ayant contraint la Scuderia à ne plus communiquer d’informations sur son bloc version 2015 à Marussia.

La grille de départ du G.P de Formule 1 des USA pourrait ainsi se voir amputée de quatre monoplaces. Une troisième écurie, Sauber, négocie actuellement également son avenir avec de nouveaux investisseurs, la saison catastrophique de l’écurie Suisse n’aidant en rien dans cette situation désastreuse. En conséquence, l’idée d’une troisième monoplace dans les écuries de pointe (Ferrari, Mercedes, Red Bull et peut-être Lotus et/ou Williams) pourrait refaire surface afin de compléter un plateau potentiellement allégé de 2 ou 3 écuries.

Cela aurait toutefois pour conséquence de permettre à des pilotes en quête d’un bon volant d’être alignés sur la grille de départ du championnat du monde de Formule 1 la saison prochaine. Nous pensons notamment aux Français Charles Pic (pilote de réserve Lotus), Jean-Eric Vergne (pilote Toro Rosso) ou Esteban Ocon (Junior Team Lotus F1). D’autres comme Adrian Sutil, Kamui Kobayashi, Giedo van der Garde ou encore, Heikki Kovalainen, pourraient également en tirer profit…

màj : Bernie Ecclestone vient de confirmer que les écuries Marussia et Caterham avaient été autorisées à ne pas participer au prochain Grand-Prix des USA. La grille devrait ainsi n’être composée que de 18 monoplaces à Austin.

One Comment

  1. Denis Philippe

    25 octobre 2014 at 7 h 31 min

    R1 : La Ford Mustang
    R2 : Carlos Sainz Junior

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR