Le Mag Sport Auto

Formule 1 : chaînes TV et horaires du Grand-Prix d’Azerbaïdjan 2019

L’un des plus beaux Grand-Prix inscrit au calendrier de la Formule 1 est sur le point de reprendre ses droits ! C’est sur le circuit si atypique de Bakou que le paddock a rendez-vous, durant trois journées, à l’occasion du Grand-Prix d’Azerbaïdjan. Une course qu’il ne faudra pas louper, compte-tenu des événements s’y produisant généralement.

Ferrari enfin victorieuse ?

En matière de suspense, ces deux dernières années, la Formule 1 n’aura probablement pas trouvé mieux que le G.P d’Azerbaïdjan. Circuit original, tant de par son dessin que son environnement, il offre de nombreuses possibilités de dépassements mais aussi, de multiples contacts avec les rails et une foule d’accrochages. Aussi, cette épreuve représente souvent une bonne opportunité, pour les écuries de milieu de grille, de se retrouver aux avant-postes. Cela sera-t-il le cas, cette saison encore ?

Côté championnat, si les pilotes Mercedes disposent d’un net avantage, leurs homologues de chez Ferrari vont bien finir par réagir, pour peu que la Scuderia s’améliore dans les domaines qui lui font défaut. A Bakou, la grande ligne droite constituera un avantage pour la formation italienne mais elle devra, aussi, disposer d’appuis aérodynamiques plus efficaces, afin de trouver des dixièmes dans les virages. Des évolutions sont d’ailleurs prévues alors, l’espoir est permis, pour les rouges…

En matière de statistiques, Mercedes s’est imposé à deux reprises (Rosberg, 2016 et Hamilton, 2018) tandis que Red Bull y a triomphé une fois (Ricciardo, 2017). En d’autres termes, ni Ferrari ni Vettel n’y ont encore gravi la première marche du podium. L’histoire est donc à écrire, pour le binôme, d’autant qu’il y a urgence à se replacer dans la course au titre. Concernant Red Bull Racing, que pouvons-nous espérer ? Difficile à prédire, pour le moment, sachant que la RB15 n’est pas forcément au niveau espéré, bien que les dirigeants estiment avoir réglé les problèmes de jeunesse de la monoplace. Il serait d’ailleurs étonnant que la formation autrichienne joue la gagne en Azerbaïdjan, à la régulière, tout du moins.

L’autre interrogation concernera le clan Renault. Alors que la monoplace au losange paraît plus performante depuis peu, la fiabilité pourrait, à nouveau, lui jouer des tours, comme Alain Prost le concédait il y a peu. Mais les concurrentes directes que l’équipe française, Haas F1 en tête, pourraient aussi rencontrer des difficultés, surtout sur le plan de la performance, d’après Günther Steiner. Ainsi, une équipe comme Racing Point pourrait profiter de la situation voire, Alfa Romeo Racing.

Voici le programme TV complet de ce Week-end de course, à suivre sur les antennes de Canal Plus, en direct.

Vendredi 26 avril 2019

Libres 1 : 11H00, en direct sur Canal Plus Sport

Libres 2 : 15H00, en direct sur Canal Plus Sport

Samedi 27 avril 2019

Libres 3 : 12H00, en direct sur Canal Plus Sport

Qualifications : 15H00, en direct sur Canal Plus Sport

Dimanche 28 avril

Départ de la course : 14H10, en direct sur Canal Plus

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR