Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Charles Leclerc, Ferrari, ENFIN ! (Spa, la course)

Formule 1 : Charles Leclerc

C’est au terme d’une course dominée et contrôlée par Charles Leclerc, que la Scuderia Ferrari a finalement renoué avec la victoire ! Une première, en 2019…Le Monégasque remporte ainsi son premier Grand-Prix en Formule 1. Derrière, Lewis Hamilton réalise une excellente opération en prenant la 2ème place. Pour sa part, Max Verstappen a abandonné dès le premier tour.

Formule 1 : Verstappen dehors d’entrée !

Après une minute de silence en la mémoire du regretté Anthoine Hubert, mort dans l’exercice de sa passion, la Formule 1 reprend ses droits. Une course qui pourrait nous réserver quelques surprises. En effet, des précipitations ont lavé la piste durant la nuit de samedi à dimanche. Aussi, le baisse des températures pourrait changer la donne entre les trois équipes de pointe. Néanmoins, quelles que soient les conditions, les Ferrari resteront les plus rapides en ligne droite. Avantage suffisant pour triompher, enfin, en 2019 ? Réponse dans moins de deux heures.

L’ensemble des pilotes viennent de se positionner sur la grille de départ du GP de Belgique de Formule 1 2019. A l’extinction des feux, le poleman réussit son départ. Alors qu’Hamilton passe Vettel, qui le repasse dans la ligne droite, après le raidillon ! Et Verstappen dans le mur ! Voiture de sécurité en piste. Il y a eu contact entre Max et Raikkonen, au premier freinage. Le Néerlandais a tenté de récupéré les places perdues au départ. Car il avait raté son envol…

Raikkonen change d’aileron aux stands. Ricciardo a également été touché, au même titre que Stroll. Le classement est le suivant après ce lancement mouvement. Leclerc devance Vettel, Hamilton, Bottas, Norris, Grosjean, Magnussen, Perez, Gasly, Stroll. Belle opération des Haas. Cocasse aussi, Pierre Gasly est le mieux classé des pilotes Red Bull/Toro Rosso…A noter aussi, la coupure du moteur de la Mclaren de Sainz, qui était dans les stands…

Après 4 tours sous régime de voiture de sécurité, la course est relancée. Sainz n’y prendra pas part car l’Espagnol abandonne. Ce qui relance la safety-car…La monoplace est pourtant située bien loin de la piste. Mais l’on imagine que l’accident mortel d’Anthoine Hubert rend la direction de course plus prudente. Un tour plus tard que prévu, le G.P est donc relancé.

Le leader se relance et réussit son départ. Par contre, Vettel se loupe au freinage ! Mais Hamilton n’en profite finalement pas. A l’avant, Charles s’échappe d’emblée. Un peu plus loin, si Grosjean semble tenir le rythme, Magnussen paraît déjà en difficulté. Un peloton se forme derrière le Danois. Après 6 tours, Leclerc compte plus de 2 secondes d’avance sur Vettel. Ce dernier est talonné par Hamilton. Lorsque le DRS sera autorisé, cela pourrait être attractif.

Réaction de la Ferrari no5, meilleur tour à l’issue de la 7ème boucle. Pour Magnussen, cela continue de chauffer, avec Perez, de plus en plus pressant. En dehors des Williams, tout le monde suite le rythme de la Haas. Ainsi, Kevin fait le jeu de Romain, qui s’échappe lentement mais sûrement. Attention en tête de course, le meneur s’est loupé, sans conséquences pour le moment. Une alerte à prendre en considération.

Devant Lewis, Sebastian est en difficulté. La Mercedes, à ce stade de la course, paraît plus véloce. Dépassement à l’arrière, Sergio a débordé Kevin. Le Mexicain est 7ème. Nouveau dépassement, de Gasly, toujours sur Magnussen. Pierre réussit admirablement bien son retour chez Toro Rosso. Fin du 11ème tour, Bottas, décroché des leaders, signe le record du tour.

La Haas no20 est vraiment à l’arrêt. Au point que Stroll saisit sa chance et déborde, lui aussi, la monoplace américaine. Magnussen est 10ème et toujours dans les points, mais pas pour longtemps. Prochain attaquant, Kvyat. Et la manoeuvre a lieu un tour plus tard, pendant qu’Albon passe Ricciardo. Aujourd’hui, les Toro Rosso font bien mieux que les Red Bull…

Dans le top six, la sixième place de Romain devrait bientôt être menacée. Car Perez revient assez vite sur la Haas. Gasly dans les stands ! Il repart en pneus médiums. Peu de temps plus tard, Giovinazzi passe Magnussen. Puis Albon imite l’ Italien. Stroll change de gommes à son tour. Nous sommes dans le 15ème tour. Et c’est le moment que choisit Sebastian pour marquer son pit-stop ! Il reprend la piste au 5ème rang, derrière Norris. Perez passe lui aussi par la pit-lane.

19ème tour : émotion, pour Anthoine Hubert

Puis Ricciardo s’offre lui aussi Magnussen. Grosjean s’arrête. Pendant que Kimi et Sergio se battent sur la piste. La Racing Point passe et Gasly en profite pour passer l’Alfa Romeo. Iceman a perdu 2 places d’un coup. Pendant ce temps, Vettel fait un joli numéro. Avec ses pneus tendres il récupère énormément de temps sur les leaders. Nous voilà dans le 19ème tour. L’occasion d’un nouvel hommage à Anthoine Leclerc par les spectateurs. Il s’agissait de son numéro de course…

A ce stade de la course, si le leader s’arrête, il perdra sa position face à son coéquipier. 20ème tour, Norris s’arrête également. Derrière les Ferrari et les Mercedes, au jeu des arrêt, c’est Kvyat le meilleur des autres ! Classement très provisoire, bien entendu. Albon est également dans les points. Il est 8ème, devant Riccirdo et Grosjean. Le tricolore va peut-être sauver la course de Haas.

Et Leclerc s’arrête à son tour, dans la 21ème boucle. Hamilton est donc provisoirement en tête. Bottas reste en piste, lui aussi. Stratégies différentes entre les pilotes Ferrari mais aussi, entre l’équipe italienne et sa rivale allemande. Mais finalement, Lewis rentre un tour plus tard. Etrange…Une immobilisation un peu longue. Ce qui pourrait être bénéfique à son coéquipier, s’il s’arrêtait dans la foulée. Et justement, il rentre dans la pit-lane. Rappelons qu’en l’absence de Verstappen, le seul rival du no44 est…le no77 ! Il pourrait prendre l’avantage à l’issue de son arrêt.

Toutefois, l’Anglais conserve l’avantage, au prix d’un tour de sortie très rapide. Vettel est donc le leader, suivi de Leclerc, Hamilton, Bottas, Norris, Kvyat, Giovinazzi, Ricciardo, Grosjean et Perez. Mais le Mexicain passe le Français dans le 24ème tour. 2 secondes séparent, désormais, les deux Ferrari. Va-t-il y avoir bataille ? Daniil change de pneus, enfin. Ce qui permet à Gasly d’entrer dans les points.

Nous entamons le 26ème tour et Charles est quasiment au contact de son coéquipier. Sachant que le Monégasque dispose de pneus nettement plus frais. Mais il n’y aura pas de lutte. On demande au no5 de céder sa place au no16…Dommage. Pour sa part, Perez prend la 7ème place, après un dépassement sur Ricciardo. Magnussen dans les stands. Il ressort dernier, derrière les Williams.

Hamilton vs Vette : enfin un duel !

Hamilton revient très fort sur Vettel. Mais la puissance du bloc Ferrari laisse l’Allemand relativement en confiance. Giovinazzi dans les stands, ce qui offre un point provisoire à Kvyat. Pendant ce temps, Lewis tente une première manoeuvre sur Sebastian. Un échec. Mais finalement, dans la ligne droite après le raidillon, le no44 passe. Il est second. Reste à savoir s’il pourra revenir sur le leader. Ce dernier compte 6,5 secondes d’avance. A 12 tours du but, cela semble difficile…

Derrière aussi on se dépasse ! Albon déborde Gasly tandis que Grosjean défend face à Kvyat. Après Hamilton, c’est bientôt face à Bottas que « Seb » va devoir défendre. Mais le quadruple champion du monde rentre, pour changer de gommes. Il va viser le meilleur tour. Ce qui pourrait faire le jeu de Lewis, dans sa lutte interne face à Valtteri. Plus loin, Albon s’attaque à Kvyat. Et ce dernier talonne Ricciardo puis le déborde ! Albon en fait autant, avec un dépassement de toute beauté. Même si les deux monoplaces ne jouent pas dans la même catégorie. Alex est maintenant 8ème.

35ème tour, Giovinazzi passe Grosjean. Les Haas ne progressent pas, en course. Nous sommes dans le 38ème passage quand Alex passe finalement Daniil. La Red Bull est 7ème. De plus, Antonio pénètre dans les points en se débarrassant de Pierre. L’Italien réalise une course solide, sachant que son avenir en F1 se joue en ce moment même. Et il poursuit son festival en se défaisant de Daniel Ricciardo, un tour plus tard. Pierre Gasly revient dans les points en passant à son tour la Renault.

Ferrari s’impose à Spa Francorchamps !

Devant, Charles paraît gérer son écart. Il compte 4,4 s d’avance sur Lewis, à quatre tours du drapeau à damier. En dehors des points, Grosjean est à l’arrêt. Il perd deux places en quelques secondes. Le voilà 14ème devant son coéquipier. Par ailleurs, en tête de course, cela chauffe pour Leclerc, qui vient de perdre une seconde, subitement. L’Anglais revient sur les Haas, qui s’écartent. Romain en profite pour laisser passer Kevin. Consignes oblige, le Danois étant plus rapide, désormais.

Mercedes va peut-être s’en vouloir après l’arrivée. Car Hamilton ne compte que deux secondes de retarder sur le leader, à deux tours du dénouement…le Britannique grappille mais cela devrait tenir, pour le monégasque. Il manquera un tour au quintuple champion du monde. Alors que Giovinazzi se crash dans ce dernier tour ! Et victoire de Charles Leclerc, sa toute première en Formule 1. Ferrari renoue enfin avec la victoire, un fraîcheur bienvenue. Hamilton, deuxième, fait la belle opération face à Bottas, 3ème et Verstappen, qui ne termine pas la course. Par contre, énorme déception pour Mclaren. Alors que Norris tenait une superbe 5ème place, l’Anglais a jeté l’éponge à quelques mètres de l’arrivée…C’est donc Alex Albon qui achève sa première course avec Red Bull au 5ème rang. Débuts solides, donc.

Voici le classement de ce Grand-Prix de Belgique 2019

  1. Leclerc
  2. Hamilton
  3. Bottas
  4. Vettel
  5. Albon
  6. Perez
  7. Kvyat
  8. Hülkenberg
  9. Gasly
  10. Stroll
  11. Magnussen
  12. Grosjean
  13. Ricciardo
  14. Russell
  15. Raikkonen
  16. Kubica

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR