Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Chez Williams, c’est aéro qui cloche, selon Russell

Pour l’écurie Williams Racing, le calvaire ne fait que commencer, en ce début de saison 2019. En retard dans tous les domaines et en manque de roulage -et donc, de mise au point, la monoplace anglaise se traîne à l’arrière du peloton comme une jeune équipe qui débuterait en Formule 1…Selon George Russell, c’est à 75% l’aérodynamique qui pose problème.

Saison (et pilotes) déjà sacrifiée, chez Williams ?

Après les propos peu élogieux et relativement défaitistes de Robert Kubica c’est au tour de son coéquipier, George Russell, de se plaindre, à juste titre sans doute. Selon le pilote anglais, l’aérodynamique est responsable à 75% des mauvaises performances, les 25% restants étant mis sur le compte de la partie mécanique. Et s’il espère une amélioration par le biais de petites évolutions, il déplore le fait qu’aucune modification fondamentale se sera introduite :

« C’est très différent dans tous les domaines, ce qui rend la conduite si difficile, c’est principalement aérodynamique, mais aussi un peu mécanique, je dirais  75 25. Il y aura des améliorations, comme n’importe quelle autre équipe mais ce n’est pas comme si nous avions quelque chose de spécial » poursuit-il en haussant les épaules.

Les gens de Williams Racing sont-ils déjà tournés vers la prochaine monoplace ? C’est une probabilité. Si cela se confirme, les pilotes pourraient en payer le prix, en restant scotchés en fond de grille sans pouvoir démontrer quoique ce soit. Sachant que, Robert Kubica comme George Russell ont besoin de s’illustrer pour poursuivre leurs carrières respectives dans une écurie digne de ce nom. Car, malheureusement, Williams semble de plus en plus décramponnée, saison après saison…

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR