Le Mag Sport Auto

Formule 1 : La course d’ Abu Dhabi, Bottas se paye la finale

Après une fin de saison particulièrement douloureuse, Valtteri Bottas aura attendu la toute dernière manche du championnat du monde de Formule 1 pour relever la tête. Le Finlandais s’impose sur le tracé de Yas Marina devant Lewis Hamilton, qui peut enfin célébrer son titre sur un podium. Doublé des Mercedes, intouchables à Abu Dhabi, devant les Ferrari de Vettel et Raikkonen. Ce dernier en profite pour récupérer la 4ème place au classement des pilotes.

Grand-Prix d’ Abu Dhabi : départ parfait pour les Mercedes

14H00 précise, en France, les feux s’éteignent pour lancer la dernière course du championnat du monde de Formule 1 édition 2017. En pole position sur la partie la moins favorable de la piste, Valtteri Bottas tient bon, au même titre que Lewis Hamilton. Magnussen part en tête à queue dans le second virage. Raikkonen tente de dépasser Ricciardo, sans succès.

A l’issue du premier tour, Bottas mène devant Hamilton, Vettel, Ricciardo, Raikkonen, Verstappen, Hülkenberg, Perez, Ocon et Massa. Grosjean est 14ème, Gasly, 16ème. Hülkenberg écope d’une pénalité pour avoir gagné un avantage sur Perez. Pourquoi son équipe ne lui a pas demandé de rendre sa position ? Lorsque l’on joue une place au classement des constructeurs, cela semble assez étonnant…

Après 6 tours de course, malheureusement, le spectacle n’est pas au rendez-vous. Les Mercedes s’échappent lentement et Bottas paraît capable de contrôler son coéquipier, pour le moment. Romain Grosjean passe Lance Stroll quelques secondes plus tard. Mais la Williams reprend l’avantage rapidement. Kevin Magnussen, dernier après son tête à queue, passe Marcus Ericsson. Dans le 9ème tour, Grosjean attaque à nouveau Stoll mais échoue encore. Voilà la seule empoignade à signaler dans ce Grand-Prix, pour le moins soporifique, pour l’heure.

Finalement, avec beaucoup d’autorité et plusieurs passes d’armes, le tricolore passe le Canadien. Superbe ! Du coup, Stroll s’engouffre dans la voie des stands pour chausser des gommes super-tendres. Parviendra-t-il à n’effectuer qu’un seul arrêt ? Vandoorne passe, à son tour, dans la pit-lane. 13 tours ont été couverts. 2 tours plus tard, c’est Verstappen qui change de pneumatiques. 16ème boucle, c’est Raikkonen qui chausse les super-tendres. Il ressort devant le Néerlandais, lui même bloqué par la Force India d’Ocon, qu’il passe quelques secondes plus tard.

Perez marque lui aussi son arrêt, au moment ou Gasly part en tête à queue. Devant, 2 secondes séparent Bottas d’Hamilton tandis que Vettel accuse déjà 7,3s de retard sur son rival. Peu de temps après, Hülkenberg s’arrête mais le mauvais arrêt pourrait leur coûter cher, en plus de la pénalité…Daniel Ricciardo choisit le 20ème tour pour passer à son box, en raison d’une crevaison. Choix tout relatif, donc.

21ème tour : Abandon de Ricciardo, aubaine pour Raikkonen

Dépassé par Hülkenberg, Grosjean récupère son bien quelques virages plus tard. La lutte entre Renault et Haas fait rage ! Puis Nico passe à nouveau, en bout de ligne droite. Et abandon de Ricciardo au 21ème tour ! Raikkonen récupère provisoirement la 4ème place du général ! C’est alors que Bottas change de gommes. Alors qu’Hamilton signe le meilleur tour. Lewis va-t-il réussir l’ under-cut ?

23ème passage, c’est Massa qui immobilise sa Williams afin de monter des pneus super-tendres. Une aubaine pour Alonso, qui passe le Brésilien après sa sortie des stands. Dépassement dans les règles de l’art…Pendant ce temps, Hamilton reste en piste et aligne les meilleurs temps. 25 ème tour, Lewis s’arrête enfin. Ou va-t-il ressortir ? Derrière, car Bottas est passé !

Mais la Mercedes no44 n’abdique pas. L’écart de deux secondes se réduit, progressivement. Derrière, Vettel est 3ème, suivi de Raikkonen, Verstappen, Ocon, Sainz, Hülkenberg, Perez et Grosjean. Pour l’heure, Renault réussit son pari en reprenant la 6ème place à Toro Rosso, au classement des constructeurs. Et Hamilton est dans la zone du DRS. Explication à venir, entre les deux coéquipiers…Petite erreur pour Hamilton, dans le 31ème tour, ce qui redonne de l’air à Bottas.

Toujours 4ème de la course, Raikkonen est maintenant menacé par Verstappen. Nous sommes dans le 32ème tour. Et c’est à ce moment-là que Pierre Gasly marque son premier et unique arrêt aux stands. Il ressort à la 17ème place. Puis Ocon et Sainz s’engouffrent à leur tour, mais le Français s’en extirpe devant l’Espagnol. Ce dernier abandonne peu de temps après. Roue mal serrée. Humiliation pour le losange…L’effet de la pression ? Dur.

Tous les pilotes se sont désormais arrêtés. Dans le 34ème tour, le classement est le suivant; Bottas, Hamilton, Vettel, Raikkonen, Verstappen, Hülkenberg, Perez, Ocon, Alonso et Massa. Grosjean est à la porte des points, 11ème. En dépit de l’abandon de Sainz, Renault grimpe virtuellement d’un rang au classement des constructeurs, face à Toro Rosso.

Il reste 16 tours dans ce Grand-Prix de Formule 1 d’ Abu Dhabi et, malheureusement, il ne se passe pas grand chose. Bottas contrôle un écart variant d’ 1s à 1’5s sur Hamilton. Vettel navigue à 19 secondes de l’Anglais. Et Raikkonen reste sous la menace -relative- de Verstappen. Dans le fond du classement, Wehrlein et Magnussen se livrent à une belle bataille. Le chant du cygne pour Pascal ?

49ème tour, Hamilton est de retour derrière son coéquipier ! Et pour cause, Valtteri s’est loupé…Mais le Finlandais reprend un peu d’avance. Faux espoir dans ce Grand-prix, qui manque clairement d’action. La Mercedes no 77 aura tenu bon jusqu’au drapeau à damier, 3ème victoire en G.P pour Valtteri. Hamilton assure le doublé alors que Vettel représentera Ferrari sur la 3ème marche du podium. Raikkonen se classe 4ème et récupère la même place au championnat des pilotes. Verstappen est 5ème, suivi d’ Hülkenberg. Renault chipe la 6ème place des constructeurs à Toro Rosso. Suivent dans l’ordre, Perez, Ocon, Alonso et Massa. Le Brésilien marque un ultime point en F1 avant de tirer sa révérence.

Téléchargez nos applications gratuitement et recevez nos alertes  : applis Android (Google Play) et iOS (Apple)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR