Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Course, Hamilton fait carton plein

Formule 1 : Lewis Hamilton dans sa Mercedes

Lewis Hamilton remporte aisément le Grand Prix de Hongrie de Formule 1. L’Anglais gagne avec le meilleur tour, devant Max Verstappen. Il prend du même coup la tête du championnat.

La piste du Hungaroring est mouillée avant même le début du Grand Prix de Hongrie de Formule 1. Et le drama n’attend pas l’extinction des feux pour surgir. Dans son tour de reconnaissance, Max Verstappen sort de la piste et casse sa voiture. Une course contre-la-montre s’engage entre les mécaniciens de Red Bull et le départ de la course. Il s’agit de réparer le train avant en un temps record avant qu’il ne soit trop tard.

Heureusement pour Verstappen, son équipe est rapide. Le Néerlandais réussit donc à prendre le départ du tour de chauffe. Tous les pilotes, hormis Kevin Magnussen, sont en gommes Intermédiaires, alors que la piste est légèrement humide. Plusieurs d’entre eux parlent déjà de passer aux slicks. Magnussen et Grosjean décident de s’arrêter pour passer les mediums avant même le début de la course.

Hamilton et Verstappen bondissent au départ

À l’extinction des feux, Lewis Hamilton, en pole, est le plus prompt à réagir. En deuxième vitesse, le champion en titre s’envole sur la piste détrempée. Au terme du premier tour, il compte plus de trois secondes d’avance sur Lance Stroll. Max Verstappen est troisième, auteur également d’un superbe départ. C’est d’autant plus impressionnant quand l’on sait que quelques minutes plus tôt, il était dans le mur et qu’on l’imaginait forfait. Valtteri Bottas rate en revanche complètement son envol. Il bouge avant l’extinction des feux, puis part très mal.

Dès les premiers tours, les stratégies se mettent immédiatement en place. Avant la fin de la 4e boucle, tous les pilotes sont rentrés aux stands pour passer les slicks. Hamilton reste en tête, devant Verstappen, Magnussen et Grosjean ! Nicholas Latifi est en difficulté, avec une crevaison. La conséquence d’un contact avec Sainz dans les stands. Le Canadien a été relâché n’importe comment par Williams, dans une pit-lane bondée.

Le circuit s’assèche et les records du tour tombent alors rapidement. Hamilton, Verstappen puis Stroll s’échangent un à un les meilleurs temps. Les trois hommes occupent bientôt le top3, dans l’ordre cité précédemment. Dans le même temps, les pénalités pleuvent. Kimi Räikkönen, mal placé au départ, écope de cinq secondes de pénalité. De même pour Nicholas Latifi, suite à son accrochage dans les stands.

La Formule 1 en attente de la pluie

La course se tasse alors, les écarts sont fait en tête. Seules les Ferrari s’affrontent. Charles Leclerc a en effet chaussé des gommes tendres, et souffre d’une usure importante. Albon puis Vettel lui passent devant, avant que le Monégasque ne décide de s’arrêter. Dans le même temps, Pierre Gasly souffre encore d’un problème moteur. L’AlphaTauri lâche un énorme nuage de fumée, direction les stands, c’est l’abandon pour le Normand.

Alors que les pilotes poursuivent sur leur rythme, les communications quant à la météo se font plus insistantes. Cette dernière est censée revenir sous peu… Ferrari doit penser l’inverse, puisque Leclerc et Vettel sont passés en gommes dures. Les Rouges sont énormément en difficulté. Avant même la mi-course, les deux SF-1000 sont à un tour de Lewis Hamilton.

Le pilote Allemand s’active toutefois, et prend le record du tour. Au même moment, des gouttes apparaissent sur les caméras. Des pilotes commencent également à s’en plaindre. Mais ce n’est rien de bien important et la course n’est aucunement impactée.

Comme dans un Grand Prix normal, les pilotes s’arrêtent donc un à un aux stands, pour chausser de nouvelles gommes. Valtteri Bottas parvient ainsi à passer devant Lance Stroll. Dans le même temps, Lewis Hamilton prend un tour à Charles Leclerc (au jeu des arrêts, le Monégasque était revenu dans le tour du Britannique). Nicholas Latifi mord dans l’herbe au virage 7 et sort de la piste, sans casse.

Hamilton produit un dernier effort

La pluie ne vient finalement jamais, condamnant les rares spectateurs à une fin de Grand Prix plate. Lewis Hamilton s’arrête une ultime fois pour passer des gommes tendres. Il s’empare aisément du meilleur chrono et du point bonus. Ceci, combiné aux 25 points de la victoire, lui permet de passer en tête du championnat. Il compte désormais cinq points d’avance sur Bottas.

Le Finlandais, justement, rattrape Max Verstappen dans le dernier tour. Il ne parvient toutefois pas à dépasser son homologue Néerlandais. Les deux hommes concluent roue-dans-roue, Verstappen devant Bottas. Esteban Ocon, 14e, termine devant Romain Grosjean. Notez que seule Verstappen, Bottas, Stroll et Albon franchissent la ligne dans le même tour qu’Hamilton.

Le classement du Grand Prix de Hongrie de Formule 1

  1. Hamilton
  2. Verstappen
  3. Bottas
  4. Stroll
  5. Albon
  6. Vettel
  7. Perez
  8. Ricciardo
  9. Magnussen
  10. Sainz
  11. Leclerc
  12. Kvyat
  13. Norris
  14. Ocon
  15. Grosjean
  16. Räikkönen
  17. Giovinazzi
  18. Russell
  19. Latifi
  20. Gasly (abandon)

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR