Le Mag Sport Auto

Formule 1 : course tonitruante pour Charles Leclerc, 7ème à Sotchi

Voilà le genre de course qui confirme que Ferrari a fait le bon choix, en sélectionnant Charles Leclerc pour épauler Sebastian Vettel, l’année prochaine. Le pilote monégasque a terminé 7ème du Grand-Prix de Russie de Formule 1 2018 après avoir livré une course agressive en début d’épreuve. De quoi terminer devant l’ensemble du peloton de chasse.

Charles Leclerc meilleur des autres, une première

Charles Leclerc le déclarait justement, après l’arrivée du Grand-Prix de Russie, Sauber est parvenue à finir « meilleur des autres » sur le tracé de Sotchi, une première cette saison. Car, habituellement, cette place est plutôt dévolue à Haas voire, Renault ou Force India, selon les cas. Après avoir réussi un bon départ, Charles s’est très vite débarrassé d’Esteban Ocon puis de Kevin Magnussen. Avec une facilité déconcertante, d’ailleurs…

A partir de là, le pilote Sauber a maintenu un rythme élevé durant toute la course si bien que seules les véloces Red Bull -revenues du fond de grille- allaient lui faire perdre des places. De 5ème en début de Grand-Prix, Leclerc rétrogradait donc, logiquement, au septième rang. Et s’il ne s’agissait pas de son meilleur résultat de l’année (l’intéressé avait terminé 6ème à Bakou), il réalisait sans doute sa plus grande performance en carrière. Evidemment, il manquera à Sauber l’année prochaine même si Kimi Raikkonen devrait permettre à l’écurie suisse de poursuivre sur sa belle lancée.

« Je pense que c’est un meilleur résultat qu’à Bakou car, cette fois, nous sommes les meilleurs des autres. On a fait une super course, ce résultat est incroyable. La stratégie a très bien marché, l’équilibre de la voiture était top. Sotchi est un circuit qui correspond bien à notre voiture, et même si on a arrêté son développement depuis quelques courses, je suis satisfait. Mais il faut rester les pieds sur terre, il n’est pas certain qu’on puisse rééditer ce genre de résultat d’ici la fin de saison ».

Au classement des pilotes, Charles Leclerc reste 15ème mais il revient à six et sept points, respectivement, de Grosjean et Ocon. Deux concurrents qu’il pourrait bien déborder d’ici la fin de la saison, s’il parvient à réitérer ce genre d’exploit.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR