Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Crevaison de S.Vettel, Pirelli s’explique

Pneus Pirelli de Formule 1

Quelques jours après l’arrivée du Grand-Prix d’Autriche de Formule 1 et à la veille des essais libres 1 du Grand-Prix de Grande Bretagne, le manufacturier Pirelli livre les résultats de son enquête relative à l’explosion d’un pneumatique survenue sur la monoplace de Sebastian Vettel alors qu’il tentait un pari osé en retardant au maximum son premier arrêt aux stands. Le pilote Ferrari avait été contraint à l’abandon suite à cet incident ayant envoyé sa monoplace dans le mur de la ligne droite des stands.

Formule 1 : Pirelli se dédouane mais sans rassurer

Après analyse, Pirelli vient de conclure que la crevaison survenue sur la Ferrari de Sebastian Vettel n’était pas due à une défaillance quelconque ou à une usure anormale de la gomme mais bien à un débris, qui aurait entaillé le pneu incriminé. Toutefois, le communiqué de presse officiel envoyé par l’Italien indique que « Le problème semble par conséquent être dû à un morceau de débris qui a mené à l’éclatement du pneumatique ». Aucune certitude, donc, ce qui laisse malgré tout planer le doute.

Peut-on imaginer que les pneus de la Ferrari, rendus plus fragiles du fait de la stratégie choisie par la Scuderia, auraient été plus exposés que d’autres gommes à un éclatement, suite à un passage sur un débris ? Difficile de répondre compte-tenu des éléments publiés par Pirelli mais, encore une fois, le flou semble prédominer dans cette situation. Gageons que, suite à cet incident, le manufacturier italien réduira, encore, la marge de manoeuvre possible des écuries en matière de stratégie de changements de pneus, afin de prévenir d’éventuels nouveaux accidents…

Source : Pirelli

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR