Le Mag Sport Auto

Formule 1 : des évolutions chez Renault, avant le Japon

Importante échéance, pour Renault, que celle de Suzuka. En effet, dans le cadre de sa lutte l’opposant à Mclaren au championnat, la formation d’Enstone devra marquer de gros points sur le GP du Japon de Formule 1. En effet, en Russie, l’équipe britannique a repris de nombreuses unités à la française…

Renault au Japon : la pluie pour aider le losange ?

Alors que le championnat touche bientôt à sa fin, Renault est désormais dos au mur. Et sur un tracé dont on ne sait pas vraiment s’il conviendra au losange, la formation tricolore devra faire mieux que Mclaren. Une écurie propulsée, elle aussi, par le moteur français. De plus, avec la très probable intervention de la pluie (pour le moment prévue pour samedi), Daniel Ricciardo et Nico Hülkenberg auront une belle carte à joueur. En effet, les deux pilotes excellent (généralement) dans ces conditions.

Cependant, tout le monde s’attend, au sein de l’équipe, à un combat difficile et acharné. Par ailleurs, quelques évolutions subtiles viendront améliorer l’appui aérodynamique de la Renault, son talon d’Achille, cette saison : « Les pilotes apprécient Suzuka car il s’agit d’un bon circuit de course « vieille école ». Beaucoup le considèrent comme l’un des meilleurs circuits du calendrier. C’est un circuit long de 5.807km avec du dénivelé, de longues lignes droites, des chicanes ou épingles à cheveux serrées et des virages intéressants. C’est un vrai challenge de relever le défi. Il faut une forte adhérence à l’avant dans le secteur 1 avec un changement de direction à grande vitesse mais avec suffisamment de stabilité pour donner confiance au pilote. Nous apportons un nouvel aileron avant à Suzuka. Nous avons également une nouvelle ailette sur le châssis – à l’extérieur. Des changements assez subtils, mais nous nous attendons à plus d’appui et d’adhérence » Nick Chester

Il faudra toutefois miser sur une piste sèche pour mesurer l’efficacité réelle de ces évolutions. Mais avec d’avantage d’appui, la monoplace française sera forcément plus à l’aise, aussi sous la pluie. A suivre, donc…

source

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR