Le Mag Sport Auto

F1 : des pilotes potentiellement « rouillés », selon Pirelli

F1 pirelli

C’est à l’occasion de la traditionnelle présentation de Pirelli pré-GP -pour la seconde fois cette saison, après le GP d’Australie avorté- que Mario Isola a évoqué le facteur « humain ». Paramètre qui pourrait avoir une influence sur le résultat final du Grand-Prix, comme le sous-entend le patron de Pirelli Motrosport. Car côté pneumatiques, il n’y aura pas de changement, les mélanges proposés étant similaires à ceux de l’année dernière.

GP d’Autriche de F1 : Pirelli opte pour la constance

Pas de changement, cette année, sur le Red Bull Ring, en termes de choix de gommes. En effet, le manufacturier unique de la Formule 1 apportera les pneus C2 (durs), les C3 (médiums), et les C4 (tendres). C’est donc, selon Isola, du côté du manque de pratique des pilotes et des équipes qu’il faudra peut-être attendre quelque chose d’original, par rapport à l’édition 2019 du G.P d’Autriche.

« Après une longue pause forcée, nous sommes ravis de pouvoir enfin revenir à la compétition! Le Grand Prix d’Autriche de cette année aura un aspect légèrement différent, sans spectateurs et avec des mesures spéciales contre le Covid-19. Mais nous étions déjà en train de mettre en œuvre certaines de ces procédures au Grand Prix d’Australie, donc sur le plan opérationnel, nous avons une expérience antérieure de ces circonstances inhabituelles ».

« Les pneus sont exactement les mêmes que l’année dernière, donc probablement l’élément le plus variable sera la « rouille » que les équipes et les pilotes pourraient avoir accumulée après un si long moment sans un week-end de course. Pour se remettre en forme, certaines équipes ont récemment mis en piste des voitures de deux ans en essais privés ou ont utilisé des journées de tournage avec les voitures actuelles. Dans les deux cas, elles roulent sur des pneus spéciaux qui sont loin des spécifications de course, donc tout le monde recommence ce week-end sur un terrain de jeu absolument égal« .

Pas de favoritisme, donc, d’avantage particulier à ceux ayant roulé avant la trêve. Du moins, du côté de l’exploitation des pneus…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR