Le Mag Sport Auto

Formule 1 : EL2, Verstappen en mode qualif, crash pour Ricciardo

Formule 1 : Max Verstappen entre les arbres

Max Verstappen réalise le meilleur temps des essais libres 2 du Grand Prix de Styrie de Formule 1. Une séance marquée par une mini-session de qualifications et un gros crash pour Daniel Ricciardo

Quelques heures après les essais libres 1, place à la deuxième séance libre de ce Grand Prix de Styrie de Formule 1. Le soleil est toujours présent sur le Red Bull Ring, la température a grimpé. Et il faut noter que cette session a intérêt supplémentaire. En raison de la pluie annoncée pour samedi, si les qualifications venaient à être annulées, le classement des EL2 ferait foi pour constituer la grille. Il n’est donc pas à exclure que les pilotes réalisent un tour à fond. Affaire à suivre…

La Formule 1 lance les EL2 en retard

En attendant, la séance débute un tout petit peu en retard. Suite à une qualification très perturbée en F3, les EL2 prennent cinq minutes de délai. Elles durent toutefois bien 90 minutes, comme prévu.

Le feu passe donc au vert à 15h05 pile et Romain Grosjean est le premier en piste. Il réalise un 1’07 »159, devance Giovinazzi de 30 millièmes et Latifi d’une seconde. Quelques minutes plus tard, Räikkönen, Leclerc puis Kvyat améliorent la marque. Malgré des pneus durs, le Russe s’installe en tête sur l’AlphaTauri.

Daniel Ricciardo au tapis

Cela ne dure toutefois pas, car les Racing Point s’emparent en effet des meilleurs chronos, Perez devant Stroll. Les Mercedes commencent tout juste leur programme dans cette séance lorsque Daniel Ricciardo quitte la piste. Surpris au freinage du virage 9, l’Australien part en tête-à-queue et finit dans le mur. Un choc très violent qui provoque un drapeau rouge.

Il reste 65 minutes au chrono lorsque cette séance reprend. Les pilotes ont envie d’accélérer et cela se sent. Perez garde le commandement mais améliore son temps, devant Norris. Notez par ailleurs que le Britannique est pénalisé de trois places sur la grille de départ pour avoir dépassé Pierre Gasly sous drapeau jaune lors des essais libres 1. Max Verstappen rencontre, lui, un problème mécanique sur son moteur. Après quelques minutes au box, il est de retour en piste.

Pendant qu’une Red Bull rencontre des problèmes, l’autre fait un tête-à-queue. A l’image de Daniil Kvyat en fin d’EL1, Alex Albon part en effet en 360° au virage 3. Rien de bien grave, puisqu’il peut repartir. Mais le fond plat, passé sur des vibreurs, pourrait être endommagé.

Perez dégaine

A 50 minutes du terme, Sergio Pérez décide subitement d’aller chercher le chrono. Le Mexicain réalise un 1’03 »877, soit un chrono huit millièmes moins rapide que celui de sa qualification le week-end dernier. Il s’agit également d’un temps cinq dixièmes plus rapide que celui de Lewis Hamilton en EL2 vendredi passé.

Racing Point impressionne, et cela continue avec Stroll. Recordman dans le secteur 1, puis tout proche de son équipier dans la deuxième partie du circuit, il échoue finalement à 364 millièmes de Pérez. Les deux RP20 occupent le haut du classement. Comme nous le disions en début d’article, certaines équipes parient sur les EL2 pour la qualification.

Ferrari semble faire de même, puisque Leclerc et Vettel tentent des tours en soft. Mais les deux hommes ont énormément de difficulté et de sous-virage. Leclerc est à huit dixièmes, Vettel à 1’7 seconde. Lando Norris rencontre pour sa part un problème technique et rentre aux stands.

Party mode !

A l’image d’un certain virus, la mode lancée par Racing Point de faire des tours qualifs contamine rapidement une partie des équipes. Notamment Mercedes et Red Bull. Ressorti en soft, Lewis Hamilton réalise le 6e chrono, loin de Valtteri Bottas. Le Finlandais mène jusqu’à ce que Max Verstappen ne franchisse la ligne. En 1’03 »660, le Néerlandais s’empare du meilleur chrono. Un temps seulement deux dixièmes moins vite que celui de sa qualification du week-end dernier.

Chez AlphaTauri, Pierre Gasly semble gagné par la même fièvre de vitesse. Le Français se plaint de devoir emmener Daniil Kvyat dans son sillage, alors qu’il estime avoir mieux à faire. Au final, le Russe reste derrière le Français au classement.

Retour à la normale

Après cette mini « séance qualif », les pilotes et équipes reprennent un programme plus sage. Valtteri Bottas, notamment, enchaîne les tours en simulation de course sur ses pneus soft. Il tourne à plus ou moins cinq secondes des temps établis quelques minutes auparavant.

Alors qu’il reste encore 20 minutes d’essais, Lewis Hamilton est pour sa part aux stands. Les mécaniciens Mercedes sont penchés sur la voiture du Britannique. Max Verstappen se plaint de ses freins, alors qu’Alex Albon commet une nouvelle erreur et termine dans les graviers du virage 7.

Formule 1, Grand Prix de Styrie, le classement des essais libres 2

Le classement ne change plus jusqu’au terme de ces essais libres 2. Max Verstappen mène donc et, en cas d’annulation des qualifications, partira en pole position. Ocon, 10e, devance Gasly 11e. Romain Grosjean est lui 19e. Grosse contre-performance pour Vettel, 16e à près de deux secondes.

A voir, désormais, comment la météo évoluera. Pour l’instant, le prochain rendez-vous F1 est fixé à demain 12h pour les essais libres 3. Restez connectés sur Le Mag Sport Auto pour en savoir plus.

  1. Verstappen
  2. Bottas
  3. Perez
  4. Stroll
  5. Sainz
  6. Hamilton
  7. Albon
  8. Norris
  9. Leclerc
  10. Ocon
  11. Gasly
  12. Kvyat
  13. Räikkönen
  14. Giovinazzi
  15. Russell
  16. Vettel
  17. Latifi
  18. Magnussen
  19. Grosjean
  20. Ricciardo

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR