Le Mag Sport Auto

Formule 1 : EL3, Ricciardo au top, Verstappen incorrigible !

Trois sur trois pour Ricciardo ! Après les deux premières séances, Daniel Ricciardo a réalisé la meilleure performance en libres 3. Et alors que son coéquipier, Max Verstappen, s’est à nouveau crashé, l’Australien semble s’orienter vers une pole position presque « facile ». Car ni les Ferrari ni les Mercedes ne paraissent en mesure de contester la suprématie Red Bull.

Verstappen dans le rail !

La dernière séance d’essais libres du Grand-Prix de Monaco 2018 de F1 est lancée ! Et c’est à l’occasion de ces essais libres 3 que nous aurons une idée plus précise de la hiérarchie, avant la qualification. Notamment du côté des Red Bull, qui visent clairement la pole position, cette année. Les pilotes ne perdent pas de temps et s’élancent d’entrée, créant au passage des ralentissements. Pour l’heure, chacun d’entre-eux réalise le fameux tour d’installation.

Et le poleman 2017, Kimi Raikkonen, est le premier à tenter sa chance ! Il prend logiquement la tête avec un chrono en 1’13’729. Son compatriote, Valtteri Bottas, tente de le déloger, mais il échoue à un dixième. Vettel sort à son tour et l’ Allemand est déjà en avance sur les deux premiers secteurs. Il s’installe en tête en battant son coéquipier pour quasiment 6 dixièmes. Mais Kimi reprend son bien quelques secondes plus tard, avec un 1’13’033 ! Hartley est troisième, devant les deux Mercedes de Bottas et Hamilton.

Mais Lewis remonte dans la hiérarchie pour se positionner à la troisième place. Bottas en fait de même, le Finlandais est maintenant 4ème. Suivent dans l’ordre, Hartley, Gasly, Hülkenberg, Sainz. Mais les deux Red Bull n’ont pas encore coupé la ligne…Romain Grosjean boucle son premier tour et c’est le neuvième temps, après avoir été gêné par plusieurs monoplaces. Dans le même temps, Bottas part à la faute et touche le rail en effectuant son 360°. A priori, le contact était léger donc, sans conséquence pour la Mercedes no77.

Les Toro Rosso Honda confirment tout le bien que nous pensons d’elles ! Gasly et Hartley améliorent, ils sont quatrième et cinquième ! Après un quart d’heure, Ricciardo et Verstappen n’ont toujours pas signé le moindre chrono. Mais la Mercedes no44 améliore la marque de Raikkonen pour prendre les commandes. Il laisse la Ferrari à 3 dixièmes. De son côté, Eseban Ocon s’invite dans le top dix avec la Force India. Mais à un dixième de son coéquipier, Perez (9ème).

Vettel améliore son temps et repasse devant Hamilton. L’Allemand est en tête avec 2 dixièmes d’avantage sur son grand rival. Mais les Red Bull sont en piste…Et Ricciardo fait mieux que tout le monde, dès son premier tour ! Voilà qui confirme son statut de favori…Oui mais Verstappen inflige 1 dixième à son coéquipier et récupère, par la même, le leadership ! Puis Daniel reprend son bien, avec un dixième d’écart. Pendant ce temps-là, Grosjean perd patience, dans le trafic et semble tourner la situation en dérision…

Quelle performance de Max, qui répond à son compagnon d’écurie ! Deux dixièmes de mieux. Quel sera la réaction de l’Australien ? Aucune pour le moment, alors que le néerlandais continue d’améliorer. Nouveau record du circuit, au passage…Daniel améliore mais pas suffisamment pour reprendre l’avantage. La lutte pour la pole s’annonce serrée. Mais les Ferrari et les Mercedes en seront-elles exclues ? Raikkonen est, pour l’heure, troisième, à quasiment une demi-seconde. Suivent dans l’ordre, Vettel, Hamilton, Hartley, Vandoorne, Gasly et le surprenant Sirotkin ! Bottas complète ce top dix. Ocon est 13ème, Grosjean, 20ème et dernier.

La Ferrari no7 améliore, se rapproche sur les deux premiers secteurs, mais perd trop de temps dans le dernier. Iceman accuse, désormais, 3 dixièmes de retard. Hülkenberg améliore et place sa Renault à la 6ème place provisoire. Les deux Ferrari se rapprochent encore, mais restent derrière les Red Bull. Il reste 22 minutes dans ces libres 3 et Bottas s’élance. 3 dixièmes de retard dans le second secteur et 6 dixièmes de handicap sur la ligne. Il est cinquième. Son coéquipier va également améliorer sous peu. Il récupère la cinquième place, toujours derrière des Ferrari, qui seront peut-être inaccessibles, tout à l’heure, en qualifications…

C’est au tour de Brendon Hartley d’améliorer sa marque, la Toro Rosso remonte au septième rang. Ses objectifs personnels de Q3 semblent accessibles. Il devance, dans l’ordre, Vandoorne, Ocon, Hülkenberg, Sirotkin, Perez, Gasly, Sainz, Alonso, Stroll, Leclerc, Magnussen, Ericsson et Grosjean. Moins de 14 minutes au compteur et Sirotkin revient dans le top dix, en plaçant la Williams au 8ème rang. Le Russe pourrait faire partie des surprises de ce GP de Monaco, s’il confirme en qualifications.

Lewis Hamilton se relance pour un tour rapide. Malheureusement, il tombe sur la Mclaren d’Alonso, ce qui rune son chrono. Monaco comporte aussi un facteur chance dont il faut impérativement disposer pour décrocher la pole…Le Britannique tente à nouveau sa chance le tour d’après. Il est à +0,069 sur le premier secteur. Mais la Mercedes ne termine pas son tour, après une erreur à la chicane, après la sortie du tunnel.

Et crash pour Verstappen !!! Sa voiture est détruite, les drapeaux rouges sont de sortie ! A nouveau, Max commet l’irréparable. Cela pourrait lui coûter la pole et/ou la première ligne, tout à l’heure…La vélocité du néerlandais n’est plus à démontrer. Mais en revanche, sa fiabilité très irrégulière lui ferme toujours la porte du giron des pilotes susceptibles d’être sacrés champion du monde…Ricciardo pourrait, à nouveau, en profiter. Reste surtout à déterminer si les dégâts sur sa monoplace occasionneront une ou plusieurs pénalités mais aussi, si sa monoplace sera prête à temps et dans de bonnes conditions. Fidèle à lui-même, Helmut Marko semble incriminer Sainz. Une attitude qui n’incitera pas Max à se remettre en question…

Il reste moins de 5 minutes dans cette séance et les commissaires relancent la session. Daniel Ricciardo est dans un tour rapide et l’Australien prend la première place pour un petit millième de seconde. Il termine donc la séance en tête et confirme la domination des Red Bull. De son côté, Vettel pourrait faire une belle opération face à Hamilton, si la hiérarchie venait à rester dans cet ordre, cet après-midi. Place au classement.

1 : Ricciardo

2 : Verstappen

3 : Vettel

4 : Raikkonen

5 : Hamilton

6 : Bottas

7 : Hartley

8 : Gasly

9 : Sainz

10 : Sirotkin

11 : Vandoorne

12 : Ocon

13 : Perez

14 : Hülkenberg

15 : Alonso

16 : Stroll

17 : Leclerc

18 : Grosjean

19 : Magnussen

20 : Ericsson

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR