Le Mag Sport Auto

Formule 1 : En 2018, il aurait manqué « 50 chevaux » selon Red Bull

Red Bull termine sa campagne 2018 à la troisième place chez les constructeurs. L’écurie autrichienne n’a pas pu mieux, Ferrari et Mercedes étant nettement un cran au-dessus. Mais selon le directeur Christian Horner, tout aurait pu basculer avec un « petit coup de pouce » côté moteur…

Renault, encore et toujours…

Dès le coup d’envoi de la saison 2018 à Melbourne, en Australie, Red Bull s’attendait à vivre une année bien difficile. Les Mercedes et Ferrari se sont envolées pour une lutte à couteaux tirés en tête du classement constructeur… Tandis que Red Bull a accumulé les problèmes mécaniques et les places de pénalité sur la grille ! Malgré quatre victoires signées Daniel Ricciardo et Max Verstappen, le taureau rouge échoue à la troisième place du classement, bien loin du champion Mercedes.

Le fautif ? Selon Red Bull, il est Français… Le moteur Renault, rebadgé Tag Heuer, a cruellement manqué de puissance en qualifications comme en course. Mais si l’on se fie à Christian Horner, 50 chevaux supplémentaires auraient profondément changé la physionomie de ce championnat 2018 ! Avec ce gain de performance significatif, peut être que Mercedes n’aurait pas joui d’un cinquième titre en cinq saisons.

Le directeur de Red Bull revient sur cette saison de « stagnation » pour son équipe.

Christian Horner, directeur Red Bull Racing : « Avec des si, on refait le monde. Mais s’il y avait eu un gain de 50 chevaux à l’arrière de notre voiture, les choses auraient été différentes cette saison. Je tire mon chapeau aux employés de Milton Keynes qui ont sans doute produit notre meilleur châssis. Lorsque vous regardez les autres équipes propulsées par le même moteur [Renault, ndlr], il y a un monde d’écart. »

Les cartes seront redistribuées l’an prochain avec l’arrivée de Honda au sein de l’équipe. Le motoriste nippon a connu une bien meilleure saison que par le passé, entachée toutefois par de nombreuses casses. De quoi rassurer Red Bull pour la suite des événements…

Propos recueillis par Motorsport.com

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR