Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Envers et contre tout, Renault émerge à nouveau

Daniel Ricciardo (AUS) Renault F1 Team RS19. Belgian Grand Prix, Saturday 31st August 2019. Spa-Francorchamps, Belgium.

Si le contexte actuel chez Renault F1 n’est pas propice à instaurer un climat de confiance l’équipe survit et se bat, course après course. Et lors du Grand-Prix du Mexique de Formule 1 2019, la formation au losange l’a encore démontré. Ainsi, après des qualifications ratées, les pilotes sont revenus dans les points de manière admirable.

Renault : un contexte politique complexe

Alors que Renault se remettait à peine de sa disqualification du Grand-Prix du Japon, les modifications opérées au niveau de la Direction du losange n’étaient pas pour rassurer l’écurie de F1. Car l’ère Carlos Ghosn est révolue et certains de ses choix devraient être remis en cause. Croisons donc les doigts pour que le programme F1 ne passe pas à la trappe, sachant que les résultats bruts sont loin d’être impressionnants.

Ricciardo, un bol d’air frais à México

Aussi, la meilleure chose à faire pour le Team et ses pilotes est de réussir de bonnes performances. Et à México, justement, Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo se sont illustrés en ramenant des points à la maison. Une moisson bienvenue dans l’optique du championnat, avec le rapproché dangereux de Toro Rosso et Racing Point. Précisément après la disqualification de Suzuka…

Qualifiés loin du top dix le samedi, Hülkenberg et Ricciardo ont profité d’une bonne stratégie pour remonter dans le classement. Tout particulièrement Daniel, qui est parvenu a couvrir une bonne partie de la course avec ses gommes (dures) du départ. Stratégie qui a, d ‘ailleurs, inspiré Mercedes, victorieuse grâce à ce choix audacieux. Pour sa part, le pilote australien était tout proche de terminer « meilleur des autres », avant qu’un freinage trop tardif ne mette fin à ses espoirs. Néanmoins classé 8ème de la course (derrière Perez), l’intéressé offrait 4 points précieux à Renault.

Et si Daniil Kvyat n’avait pas expédié Nico Hülkenberg dans le mur dans le dernier tour, le losange aurait, même, marqué le même nombre de points que Racing Point. Malheureusement, après cet incident et en dépit de la pénalité infligée au Russe, l’Allemand n’était classé que 10ème. Une bonne opération, tout de même, par rapport à Toro Rosso.

Désormais, avec 9 points d’avance sur ses deux poursuivantes, l’équipe Renault va devoir réaliser un parcours sans faute sur les trois Grand-Prix à venir. Prochaine étape, le Grand-Prix des Amériques, le week-end prochain, sur le tracé d’Austin.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR