Le Mag Sport Auto

Formule 1 et eSports, trop élitiste Max Verstappen ?

max verstappen girls autriche

Si, depuis le confinement, les sports mécaniques trouvent une seconde jeunesse grâce aux PC et consoles et leurs courses virtuelles, en Formule 1, nombre de pilotes boudent ces compétitions. Et si l’absence de Sebastian Vettel est compréhensible (du fait de son manque d’affinités avec les jeux vidéo), dans le cas de Lewis Hamilton et de Max Verstappen, la chose est moins aisée à expliquer. Car, l’un comme l’autre, affectionnent la simracing…

Max Verstappen boude le jeu officiel de la Formule 1

Intéressons-nous plus particulièrement (aujourd’hui) à Max Verstappen. Car dans le cas de Lewis Hamilton, il se pourrait qu’un accord avec une autre licence (Gran Tusimo) soit responsable de son absence sur F1 2019 (à confirmer). Pour le Néerlandais, donc, les raisons sont doubles quant au fait qu’il ait refusé de se joindre à la compétition. A notre grand regret car les duels face à Leclerc auraient sans doute été très disputés et tendus !

Toutefois, comme Max l’avait avoué dans un premier temps, son inexpérience sur le jeu de Codemasters constitue un frein. Un frein à quoi ? A la victoire, bien entendu ! Car Verstappen l’a dit, il ne veut pas faire de la figuration, que les courses soient réelles ou virtuelles. C’est donc pour éviter d’être ridicule que l’intéressé aurait décliné. « Aurait » car en creusant un peu plus, c’est probablement pour une raison plus technique que le Néerlandais a dit non.

Il faut savoir qu’il participe déjà à des compétitions virtuelles -avec un certain talent- mais sur une pure simulation, iRacing. Et dans le milieu des simracers, ce dernier jouit d’une aura exceptionnelle. Plus clairement, F1 2019 n’est qu’une semi-simulation, avec une approche grand public. Et c’est sur ce point que Max ne suit pas, lui qui souhaite ressentir des sensations proches de celles qu’il vit dans la réalité.

Chose qui peut se comprendre mais un peu de légèreté et un pas vers les fans -au sens large du terme- aurait été sympa, surtout sur le jeu officiel de la Formule 1…Enfin nous ferons sans, jusqu’à la reprise de la compétition réelle, en juillet prochain si tout va bien.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR