Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ferrari aurait fait une offre d’un an à Sebastian Vettel

Sebastian Vettel

Formule 1 – Pour l’heure, il ne s’agit que d’un bruit de couloir, révélé voilà quelques heures par Sky Italia et Le Figaro, en France. En effet, selon la source en question, l’écurie Ferrari aurait profité de la crise sanitaire du COVID-19 pour rédiger un contrat à l’attention de Sebastian Vettel. Mais selon cette rumeur, l’Allemand ne disposerait que d’une seule année avec l’écurie italienne pour convaincre, à nouveau…

Formule 1 : Ferrari et Vettel, période d’observation ?

Si la rumeur venait à être confirmée, la position de la Scuderia se comprendrait. Car après une période très difficile au cours de laquelle Sebastian Vettel a déçu, le quadruple champion du monde ne bénéficie plus de la même aura. Reste à définir, si ce contrat hypothétique d’une seule saison serait accepté par le principal intéressé, qui pourrait se sentir humilié par une telle offre. Sachant que « Seb » commence à penser à « l’après » Formule 1. Du côté de l’écurie transalpine, il s’agirait sans doute de s’assurer de la motivation de son pilote.

Par ailleurs, toujours selon Sky Italia, la Direction de Ferrari aurait proposé une baisse de salaire de Vettel. Là encore, le principe est compréhensible mais il n’est pas certain que la forme soit acceptée par Sebastian, si tout cela est avéré. Sachant que la Scuderia, si le contrat en question était refusé, disposerait de pas mal d’options « de remplacement ». En revanche, pour Sebastian Vettel, les opportunités de gagner des courses dans une écurie de pointe, hors Ferrari, seraient quasi-nulles. A moins qu’une ou deux écuries (Mclaren ? Renault ?) n’émergent cette saison, ce qui paraît peu probable.

L’équilibre des forces n’est donc pas respecté, la Scuderia ayant un avantage sur son pilote germanique, dans le cadre de négociations éventuelles. Attendons néanmoins de savoir si la Sky Italia avec vu juste…

source

2 Comments

  1. Christophe

    31 mars 2020 at 21 h 27 min

    C’est drôle que personne n’associe éventuellement Vettel à.. Aston Martin. Pourquoi parler de Mercedes et de Renault qui, même si ils avaient l’air aux essais hivernaux, d’avoir des bonnes voitures, avaient tout autant l’air très loin des performances de la Merco Rose de Racing Point. Cette W10 Bis est une très belle base de travail pour la première monoplace Aston Martin en 2021, d’autant que le nouveau règlement n’entrera en vigueur qu’en 2022. Je serai le manager de Vettel j’irai parler avec Stroll (père) pour l’année prochaine. A mon avis, Aston Martin aura une voiture capable de jouer la gagne dès sa première saison. Financièrement c’est solide, d’un point de vue développement ça l’est tout autant avec leur réplique de la Mercedes W10 qui ne pourra qu’évoluer maintenant. Je ne vois pas pourquoi le gars irait même chez les écuries en tête de peloton quand il peut, pourquoi pas, rejoindre celle qui à l’outil pour menacer le trio des top teams.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR