Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ferrari dresse (déjà) un bilan, sans se mouiller pour Abu Dhabi

Formule 1 : La Ferrari de Charles Leclerc dans son garage

Ferrari refuserait-elle d’endosser le rôle de favorite ? Toujours est-il que, à Abu Dhabi, la Scuderia sera bien l’équipe à battre. Ne serait-ce qu’à la faveur de cette énorme ligne droite, qui devrait permettre au V6 italien de s’exprimer. Sachant que dans les courbes, la monoplace italienne a également progressé. Toutefois, du coté de Binotto et de ses pilotes, on reste discret sur les ambitions éventuelles.

Ferrari : Charles Leclerc un peu… »langue de bois » ?

A Yas Marina, ce week-end, Charles Leclerc sera assurément favori. Ne serait-ce qu’en qualifications. Car, en course, avec la chute brutale des températures au moment du « switch » entre jour et nuit, il sera difficile de s’adonner au jeu des pronostics. Néanmoins, avec son moteur frais, qui plus est le plus puissant du plateau, le Monégasque disposera de beaux arguments pour jouer la gagne. Ce dernier livre son ultime sentiment, avant la fin de cette saison de Formule 1 2019 :

« Abu Dhabi, le dernier grand prix de la saison. La plupart du paddock a probablement hâte de profiter de ses vacances. De mon point de vue, je suis vraiment triste de ne pas ressentir le fait que l’adrénaline se précipitera au volant, au cours des prochains mois. Dans cette course, tout le monde pousse au maximum car, pour la plupart des pilotes, il n’ya rien à perdre. La course commence de jour et se termine la nuit, ce qui est une expérience particulière que nous n’avons vécue nulle part ailleurs. Un autre aspect différent ici est la dégradation des pneus, une chose à laquelle nous devons nous habituer et anticiper. C’est toujours une course intéressante et j’attends avec impatience ma dernière sortie de la saison avec la Scuderia Ferrari. »

Mattia Binotto défend son bilan 2019

Pas d’ambitions affichées, donc, pour Charles Leclerc, sans doute pour une question d’humilité. Et côté Mattia Binotto, on ne se mouille pas d’avantage. D’ailleurs, l’Italien préfère profiter de cette dernière opportunité pour commenter ce qui reste « son » premier bilan en F1 en tant que Team Principal de Ferrari :

« Abu Dhabi est la dernière course de ce qui a été une longue saison pour tout le monde. Pour nous à la Scuderia Ferrari, ce fut une année de nouveaux commencements, avec des membres de l’équipe prenant de nouveaux rôles et Charles lors de sa première année avec nous, notre objectif étant de jeter les bases de l’avenir. Bien sûr, il y avait des hauts et des bas: la première partie de la saison ne s’est pas déroulée comme nous le souhaitions, mais j’apprécie certainement la façon dont nous nous sommes tenus ensemble, avons retroussé nos manches et combattu« .

« Nous avons particulièrement réagi après la pause estivale, avec trois victoires consécutives en course et une série de six pole positions consécutives, ainsi que notre victoire à Monza, quelques jours seulement après l’incroyable célébration des 90 ans de la Scuderia, à Milan, devant une foule immense« .

« Bien sûr, terminer deuxième ne sera jamais assez bon pour Ferrari et nous envisageons un hiver très intense pour continuer à construire en tant que groupe. Le but est de revenir plus fort pour être à la hauteur des défis qui nous attendent. Alors que la saison tire à sa fin, je voudrais remercier nos tifosi du monde entier pour leur soutien passionné tout au long de l’année. Ce week-end, nous allons essayer de leur donner le meilleur résultat possible pour terminer la saison« .

En souhaitant à la Scuderia que les batailles en piste se déroulent sans encombres, entre Sebastian et Charles…

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR