Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Ferrari n’en démord pas sur la pénalité de Vettel

Si le recours en appel de la Scuderia Ferrari n’est pas allé au bout, l’équipe italienne va néanmoins poursuivre sa défense. Pas décidée à laisser filer une victoire qui lui était promise, la formation transalpine va faire valoir son droit à la révision. En effet, il semblerait que les dirigeants aient de nouveaux éléments à exposer aux autorités, afin de les convaincre de revenir sur la décision prise au Canada.

Pénalité de Vettel : une question d’interprétation

Sebastian Vettel finira-t-il par récupérer son bien ? Vainqueur moral du Grand-Prix de Formule 1 du Canada, l’Allemand était finalement dépossédé de son trophée. Car une pénalité de 5 secondes réduisait à néant les espoirs de premier succès 2019 en GP pour la Scuderia. En cause, la sortie de piste de Sebastian Vettel. Alors qu’il perdait le contrôle de sa monoplace en passant hors piste, ce dernier aurait volontairement tassé son rival. Pourtant, selon les commissaires, il n’avait aucune obligation de continuer à tourner vers la droite. De plus, la décision s’appuie sur un angle de vidéo. Lequel laissant penser que Sebastian aurait utilisé son rétroviseur afin de bloquer Lewis.

En clair, la décision a été prise selon une interprétation difficile à prouver, mais qui reste crédible. Ferrari va donc, sans doute, s’employer à faire tomber les arguments des commissaires en offrant des preuves et « de nouveaux éléments », comme cela a été annoncé voilà quelques jours. Néanmoins, le verdict ne devrait pas tomber avant le Grand-Prix de France de Formule 1, qui débute ce vendredi. Il faudra donc patienter encore afin d’être enfin fixés.

Formule 1 : « Engine Mode 1 », l’arme ultime de la Scuderia Ferrari

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR