Le Mag Sport Auto

Formule 1 : G.P de Monaco, entrée des ultra-tendres [Màj]

Pirelli en Formule 1,

Ce week-end, à l’occasion du Grand-Prix de Monaco de Formule 1, Pirelli introduira, pour la première fois, les fameuses gommes inédites « ultra-tendres » déjà testées en essais d’inter-saison. Ces pneumatiques à bandes violettes pourraient être à l’origine de quelques surprises en qualifications (voire, en course…), suivant l’utilisation qui en sera faite par les différentes monoplaces. Qui saura tirer le meilleur parti de ce pneu ultra-adhérent ?

Formule 1 : premier vrai test pour les ultra-tendres

C’est donc à partir de jeudi prochain (à Monaco, les essais libres 1 et 2 se déroulent le jeudi, pour rappel) que les pilotes et écuries de Formule 1 passeront, pour la première fois durant un week-end de Grand-Prix, les très attendues gommes ultra-tendres, qui devraient parfaitement convenir au tracé monégasque et sa faible adhérence due à son caractère de piste non-permanente. En plus des ultra-tendres, les pilotes pourront choisir les super-tendres et les tendres car, à Monaco, la dégradation s’avère toujours très faible, ce qui permet de n’opter que pour un seul ravitaillement, même en disposant de pneus tendres (l’an passé, Nico Rosberg s’était d’ailleurs imposé après n’avoir observé qu’un seul arrêt).

Formule 1 : Mclaren cible Ferrari à Monaco

Mais, cette année, Pirelli envisage des stratégies plus originales, notamment en raison de l’introduction des pneumatiques ultra-tendres qui, en fonction des performances qui seront observées en essais libres, pourraient inciter certaines écuries à pencher en faveur de plusieurs arrêts aux stands. Paul Hembery, le Directeur de Pirelli Motorsport, donne son avis sur cette édition 2016 du GP de Monaco de Formule 1 et, plus particulièrement, sur l’introduction des pneus ultra-tendres :

« Monte Carlo est le premier circuit sur lequel nous baptiserons le nouveau pneumatique Violet ultra-tendre, qui réunit dans un même mélange le meilleur de la performance et de la technologie. Le large nombre d’enveloppes de ce type nominé pour le Grand Prix de Monaco souligne qu’il ne s’agira pas qu’un « simple » pneumatique de qualifications, mais qu’il se révélera totalement adapté à un usage en course. Dans les conditions uniques de la Principauté, et en raison du programme spécifique à cette épreuve, les teams tenteront de comprendre les caractéristiques des « ultrasoft » durant les essais libres. Ce n’est qu’après avoir analysé ces données que nous pourrons commencer à élaborer des stratégies. Ce qui est néanmoins certain, c’est qu’avec les difficultés à dépasser, les pilotes tenteront de n’effectuer qu’un pit-stop ».

Voilà qui devrait rajouter de l’intérêt à cette course monégasque édition 2016 sachant que la rivalité entre les écuries Mercedes, Ferrari et Red Bull, trois potentielles vainqueurs en principauté, devrait constituer le clou du spectacle. Evidemment, le duel Hamilton-Rosberg sera lui aussi très attendu, le Britannique n’ayant toujours pas gagné le moindre Grand-Prix cette année. Rendez-vous jeudi, avec les premiers essais libres. D’ici-là, place au tableau de présentation de ce Grand-Prix de Monaco de Formule 1 par Pirelli.

[Màj] : Suite aux rumeurs entourant la présence ou non de Lewis Hamilton au Grand-Prix de Monaco, Mercedes a tenu à confirmer que son pilote serait bel et bien au volant de sa monoplace ce week-end.

source : Pirelli

Monaco formule 1 pirelli

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR