Le Mag Sport Auto

Formule 1 : G.P de Singapour, présentation côté gommes

Formule 1 Pirelli

Ce week-end, du vendredi 16 septembre au dimanche 18 septembre, la Formule 1 se rend à Singapour pour le seul Grand-Prix se déroulant de nuit du début à la fin, cas unique au sein du calendrier de la F1. Evidemment, de telles conditions exigent des dispositions spéciales, comme nous le confirment les choix de gommes effectués par Pirelli, qui va introduire une nouvelle fois ses nouveaux pneumatiques ultra-tendres, qui ont déjà fait leurs preuves cette saison, à Monaco notamment.

Formule 1 : Singapour, le Monaco nocturne

Tendres, super-tendres et ultra-tendres, voici les trois types de pneus choisis par le manufacturier italien Pirelli, qui a logiquement pris le parti d’apporter ses mélanges les plus tendres sur la piste de Singapour en raison des températures fraîches que rencontreront les pilotes en qualifications et en course. Singapour, un tracé atypique de type citadin qui devrait occasionner de nombreux événements pendant le Grand-Prix et, hypothétiquement, des interventions de voitures de sécurité. Une surprise, en matière de résultat, n’est d’ailleurs pas à exclure, si l’on se réfère à la cuvée 2015, qui avait offert à Ferrari sa troisième victoire de la saison, grâce à Sebastian Vettel.

Cette année, outre Ferrari, de nombreux regards seront tournés également vers Red Bull, qui pourrait y jouer la gagne. D’autant que l’an passé, les Mercedes avaient été mises en grande difficulté en raison de leurs problèmes de montée en températures de leurs gommes. Cette année 2016 nous livrera-t-elle un scénario similaire ? Qui sait…

Pour en revenir à la problématique des pneus, le tracé de Singapour est assez proche de celui de Monaco, en légèrement plus rapide, c’est à dire avec des bosses, bouches d’égouts et autres bandes blanches glissantes, avec tout de même 23 virages au programme, conditions qui mettent toujours les pneus à rude épreuve, notamment sur les freinages et accélérations. Cependant, les températures fraîches sur la piste mêlées à celle de l’air, plus élevées, rendent ce phénomène de dégradation des gommes particulièrement complexe à surveiller.

Autre difficulté, la conception de la ligne des stands, qui engendre une perte de temps supérieure à celle observée sur d’autres tracés, ce qui contraint les équipes à réduire au maximum le nombre d’arrêts ou à miser sur l’intervention d’une voiture de sécurité…Paul Hembery, Directeur de Pirelli Motorsport, nous donne son avis sur ce Grand-prix de Singapour de Formule 1 en matière de stratégies, notamment :

« Singapour propose sans aucun doute le circuit le plus spectaculaire de la saison, et nous espérons le rendre cette année encore plus spécial avec la nomination des très performants mélanges ultra-tendres. La vitesse et le grip sont ainsi dorénavant maximisés sur cette piste de Marina Bay. La course demeure néanmoins l’une des plus imprévisibles de l’année, avec 100% d’interventions de la voiture de sécurité depuis la première édition. Cette variable complexe doit donc permettre aux teams de se montrer créatifs dans leurs stratégies. Concernant l’aspect sportif, enfin, nous devrions assister à la manche la plus serrée du calendrier, où la gestion des pneumatiques peut faire toute la différence ».

Outre la concurrence hypothétique de Ferrari et Red Bull, Mercedes devra aussi gérer le duel interne entre Lewis Hamilton et Nico Rosberg, ce dernier ayant quasiment refait son retard sur les deux derniers Grand-Prix. L’Allemand sera-t-il en mesure de quitter Singapour en tête du championnat du monde de Formule 1 ? Réponse dimanche prochain…


source : Pirelli

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR