Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton corrige sévèrement Bottas et s’impose

Victoire insolente de Lewis Hamilton en Espagne, le Britannique ayant infligé une sévère défaite à son coéquipier, qui complète un cinquième doublé d’affilée pour Mercedes. Impuissantes, les Ferrari échouent aux 4ème et 5ème place derrière Max Verstappen.

G.P d’Espagne 2019 : un départ sous tension, chez Mercedes

Nous sommes à quelques secondes du départ du Grand-Prix d’Espagne de F1 2019. En pole position, Valtteri Bottas a la possibilité d’asseoir sa domination sur son coéquipier, Lewis Hamilton, un peu en deçà en ce début de saison. Le Britannique a toutefois déclaré, après les qualifications, qu’il ferait le maximum pour prendre les commandes, aujourd’hui. De quoi susciter l’angoisse du côté du stand Mercedes, toujours traumatisé par l’accrochage entre les deux flèches d’argent, ici même, en 2016, année du sacre de Nico Rosberg

Les feux s’éteignent enfin, sous un soleil éclatant. En pole, la Mercedes no77 rate son départ et se fait déborder par Hamilton et manque de s’accrocher avec Vettel, chaud ! Le Finlandais était littéralement pris en sandwich entre les deux champions du monde. Verstappen en profite pour prendre la troisième place. Lewis fait tout de suite un écart sur son coéquipier. A noter, le très mauvais départ de Norris, désormais 16ème. 3ème tour, Bottas signe le record du tour et grappille quelques dixièmes sur la tête de course. Verstappen compte 3 secondes de retard, Vettel, 4s.

5ème tour, Hamilton récupère le meilleur tour en course et dispose de deux secondes d’avance sur son coéquipier. Derrière Hamilton et Bottas suivent Verstappen, Vettel, Leclerc, Gasly, Grosjean, Magnussen, Kvyat, Albon, Sainz et Ricciardo. Raikkonen est 18ème, après une erreur dans le premier virage, juste après le départ. Nous entamons le 7ème tour et Giovinazzi s’engouffre déjà dans les stands pour chausser des pneus hard. Et alors qu’Hamilton signe un nouveau record, Leclerc met la pression sur Vettel. Il y a urgence chez Ferrari, car Verstappen s’échappe progressivement.

Barcelone, tour 10 : consigne chez Ferrari !

Début du 10ème tour, Charles tente une attaque sur Sebastian, mais cela ne passe pas. L’Allemand accuse déjà 9,5 s de retard sur Hamilton, soit une perte d’une seconde au tour. Bottas, pour sa part, est à plus de 3 secondes de son chef de file. 12 tours ont été couverts et, incroyable, Vettel laisse passer Leclerc !! Terrible pour la Ferrari no5, en manque de rythme. D’autant que, d’emblée, son coéquipier fait un écart. Il signe, au passage, le deuxième meilleur tour en course. Seul le leader est plus véloce, pour l’instant…De son côté, Vettel est actuellement le plus lent des pilotes présents dans le Top 6.

Aux commandes, Lewis Hamilton signe un nouveau record du tour pour porter son avance à 3,6s. Max est à dix secondes, Charles en compte 15 de retard alors que Sebastian est, déjà, à 19 secondes…Si bien que Pierre Gasly pourrait le menacer prochainement. Le tricolore s’accroche. Echange radio entre Vettel et son stand et ce dernier paraît agacé. Visiblement, il lui a été demandé de sa laisser décrocher de quelques secondes…L’Allemand demande à s’arrêter dans son stand pour changer de gommes mais la Scuderia lui répond par la négative. Il est trop tôt.

Aux portes du top six, Romain Grosjean a fait le trou sur son coéquipier, qui pointe à 4 secondes. Suivent, dans les points, Kvyat et Albon. Fin du 19ème tour, la Ferrari no 5 change de gommes mais l’arrêt se passe mal et prend plus de temps que prévu. Décidément ! Il repart au dixième rang. Il est en médiums. Un tour plus tard, c’est Verstappen qui s’arrête. Mais il chausse des tendres, ce qui signifie qu’il devra stopper sa monoplace une seconde fois. Gasly passe 4ème, à la faveur de ces deux arrêts. Peut-il profiter de la situation pour passer Sebastian ?

Toujours est-il qu’il s’arrête dans le 23ème tour, nous allons être fixés ! Mais il repart derrière la Ferrari, au 9ème rang, dans l’aspiration d’Albon. Vettel est dans l’aileron de la Haas de Magnussen, 6ème de la course. Mais Kevin s’arrête aussi, laissant la voie libre à son rival. Le Danois repart en médiums, à la 14ème place. 25ème tour, Sebastian Vettel signe le meilleur tour en course. Dépassement de Ricciardo sur Sainz, à la fin de la ligne droite. Puis les deux hommes marquent leur arrêt en même temps mais ressortent dans le même ordre.

Charles Leclerc passe aussi par la case changement de gommes et, à nouveau, Ferrari loupe son arrêt. La roue arrière gauche, à nouveau…Il repart derrière Grosjean, à la 5ème place, mais devant son coéquipier. 27ème boucle, c’est Bottas qui chausse ses pneus médiums et reprend la piste avec une bonne seconde d’avance sur Verstappen. Il n’aurait pas fallu attendre un tour de plus…Lewis Hamilton marque enfin son arrêt pour monter également des médiums. Il garde logiquement les commandes de la course, avec plus de 11 secondes d’avance. Sans doute vexé à l’issue des qualifications, l’Anglais inflige une sévère correction à son coéquipier.

Belle manœuvre de Grosjean, qui vient de passer un nouveau train de pneus et qui déborde Hülkenberg, pour le gain de la 7ème place. Magnussen pourrait en faire autant d’ici peu. Et il y a urgence, car Kvyat se fait menaçant sur la Haas. Chez Ferrari, la situation est maintenant inversée puisque c’est Sebastian qui presse Charles. Nouvelle consigne à venir ? 33ème tour, Vettel tente de déborder Leclerc mais ce dernier change de trajectoire pour l’empêcher de passer. Le Monégasque aurait-il désobéi à une éventuelle consigne ?

34ème tour, Magnussen passe enfin Hülkenberg et Kvyat en fait autant. 36ème tour, la Ferrari no 16 s’efface pour laisser passer la no5. Alors que Kvyat passe Magnussen pour le gain de la 8ème place. Surprise, Sebastian rentre aux stands ! Nous sommes dans le 41ème tour. Il chausse des médiums mais perd, au passage, une place face à Pierre Gasly. Sachant que ce dernier ne s’arrêtera plus…Mais le tricolore commet une petite erreur, laissant une ouverture à la Ferrari, qui passe immédiatement.

Le quadruple champion du monde retrouve des couleurs durant cette seconde partie de course. Il signe le meilleur tour, avec ses gommes fraîches. Et nouvel arrêt de Max, qui reprend la piste derrière Leclerc mais devant Vettel. Devant, l’écart entre les Mercedes s’est réduit. Lewis dispose de 7,5 secondes d’avance sur Valtteri. Mais le leader semble en souffrance avec ses pneumatiques. C’est pourtant la no77 qui chausse de nouvelles gommes, tendres cette-fois.

Voiture de sécurité en piste !

Et accrochage entre Norris et Stroll ! Drapeaux jaunes, pour le moment. Mais c’est finalement la voiture de sécurité qui prend la piste ! Hamilton en profite pour pénétrer dans la voie des stands. Une nouvelle course commence ! De quoi dynamiter un Grand-Prix pas forcément passionnant. Leclerc saute aussi sur l’occasion pour monter des pneus tendres sur sa monoplace. Le revoilà derrière son coéquipier.

Le classement a donc changé, à la faveur de cet incident. Hamilton mène toujours devant Bottas, Verstappen, Vettel, Leclerc, Gasly, Grosjean, Magnussen, Kvyat et Sainz, qui entre dans les points, à la défaveur d’Albon. Il y a eu un gros cafouillage dans le stand Toro Rosso. 48ème tour, la safety-car est toujours en piste. Enfin, au terme du 52ème tour, elle s’efface et la course reprend !

Bon restart d’Hamilton alors que Gasly passe Leclerc ! Mais il reperd sa place aussitôt pendant que Magnussen déborde Grosjean. Il y a eu contact entre les deux Haas ! Meilleur tour en course pour Hamilton, qui s’échappe de suite. Kevin est septième devant Romain, Carlos et Daniil. Lewis poursuit son show et se rapproche du record de la piste, avec un autre record du tour, dans la 54ème boucle. A dix tours du dénouement, Grosjean met son coéquipier sous pression. Le Français tente sa chance mais cela ne passe pas et il tire tout droit dans le premier virage !

Voilà qui met la Haas no8 en difficulté face à la Mclaren de Sainz. Carlos se déporte et, à nouveau, Romain tire tout droit dans le premier virage. Mais il reste devant…Les deux hommes se sont d’ailleurs touchés, une nouvelle fois. Attention à une éventuelle pénalité, à force de quitter la piste pour y revenir, à pleine vitesse. Mais un tour plus tard, Sainz passe enfin et prend la 8ème place, devant son public, qui exulte ! 61ème tour, c’est Kvyat qui déborde la Haas, visiblement en difficulté. 64ème tour, Grosjean résiste face à Albon, de plus en plus pressant. Mais le Français tiendra jusqu’au drapeau à damier.

En tête, par contre, c’est le calme plat. Hamilton mène devant Bottas, Verstappen, Vettel, Leclerc et Gasly. Victoire d’un Lewis Hamilton revanchard, qui n’a laissé aucune chance à son coéquipier, aujourd’hui. Nouveau doublé pour Mercedes, le 5ème d’affilée, alors que Ferrari échoue, à nouveau, dans sa quête de victoire. Max Verstappen complète le podium.

Formule 1, GP d’Espagne : résultats de la course

  1. Hamilton
  2. Bottas
  3. Verstappen
  4. Vettel
  5. Leclerc
  6. Gasly
  7. Magnussen
  8. Sainz
  9. Kvyat
  10. Grosjean
  11. Albon
  12. Ricciardo
  13. Hülkenberg
  14. Raikkonen
  15. Perez
  16. Giovinazzi
  17. Russell
  18. Kubica

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR