Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton, facile, 5ème victoire au GP de Chine 2017 [Màj]

Lewis Hamilton

Dans des conditions difficiles, Lewis Hamilton n’a pas tremblé face à la menace Ferrari. Parti en pole position, le pilote Mercedes s’est imposé pour la 5ème fois de sa carrière au Grand-prix de Chine de Formule 1. Bloqué un long moment par son coéquipier et les Red Bull, Sebastian Vettel limite bien la casse en se classant 2ème de l’épreuve. La bataille Hamilton vs Vettel dont tout le monde rêve se confirme…

Formule 1 : Vettel et Hamilton dos à dos après Shanghai

Moins de pluie que prévu, finalement, au départ du Grand-Prix de Formule 1 de Chine 2017. C’est sur une piste humide à certains endroits -notamment sur la grille de départ– que les feux se sont éteints. Lewis Hamilton, en gommes intermédiaires comme la majorité des pilotes -à l’exception de Sainz- réussit son envol et conserve le commandement au premier virage. Vettel en fait de même, devant Bottas, alors que Raikkonen se fait déborder par Ricciardo.

Très vite, la safety-car virtuelle puis la voiture de sécurité font leurs apparitions successives, après la sortie de Stroll (Williams) sur accrochage avec Perez (Force India) puis le gros crash de Gionanazzi (Sauber), décidément coutumier de ce type de contact avec les murs. Dommage, car cette interruption du cours normal du Grand-Prix nous aura probablement privé d’un spectacle, qui aurait pu être meilleur. Les pilotes profitent, en effet, de ces événements, pour passer en gommes slicks.

Si les Mercedes et les Ferrari optent pour des pneus tendres, les Red Bull tentent le coup de poker en montant des super-tendres. Un perdant et un gagnant dans l’affaire. Vettel rentre au mauvais moment et redescend au 5ème rang. A l’inverse, Verstappen ressort quatrième avant de dépasser, successivement, Raikkonen et Ricciardo (alors 2ème). Dauphin d’Hamilton -tranquillement installé en tête-, Max doit alors ralentir, ses pneus n’ayant plus la capacité de suivre le rythme. Le Néerlandais part même à la faute, laissant le champs libre à Vettel, qui s’était débarrassé de son coéquipier (au prix d’une manoeuvre musclée) puis de Ricciardo. Là encore, la passe d’armes entre les deux hommes était…virile !

Derrière, Sainz (Toro Rosso) et Alonso (Mclaren) réalisent de belles prestations en occupant les 7ème et 8ème places. Bottas, lui, n’est plus dans le top 8 depuis pas mal de tours après une grosse boulette ! Alors qu’il montait ses pneus en température dans le tour de chauffe -derrière la safety car-, le pilote Mercedes s’est sorti, rétrogradant en fond de classement.

Dans le dernier tiers de la course, Alonso abandonne sur problème mécanique alors que l’ensemble des pilotes stoppent aux stands. Ultime changement de gommes qui permet à Verstappen de reprendre la troisième place, derrière Hamilton et Vettel. A douze tours du dénouement, Ricciardo, Raikkonen, Sainz, Bottas, Perez, Magnussen et Massa complètent le classement provisoire. Mais la course est loin d’être terminée, notamment entre les deux Red Bull. Le podium est en jeu, chose quasi-inespérée pour l’écurie autrichienne…

Autre lutte, celle opposant le Français Esteban Ocon au Brésilien Felipe Massa. Le point de la 10ème place est en jeu, important pour Force India comme pour Williams. Le tricolore trouve l’ouverture à dix tours du but à l’aide de gommes plus fraîches. 6ème du Grand-Prix, Bottas est motivé par son équipe. En effet, Kimi Raikkonen ne dispose que de 5 secondes d’avance sur son compatriote. Ce dernier dispose toutefois de pneumatiques frais.

Une autre Force India doit batailler pour conserver sa 8ème place au classement, celle de Perez. Très en forme à Shanghai, Kevin Magnussen (Haas) se fait très menaçant sur le Mexicain à 9 tours de la fin, le Danois s’offre la 8ème place. 6 tours avant le drapeau à damier, Ricciardo recolle derrière son compagnon d’écurie, alors que Grosjean s’offre l’extérieur sur Massa, à l’agonie avec ses gommes. Perez rentre aux stands, sans conséquence sur sa position en course (9ème).

La lutte Ricciardo/Verstappen se poursuit. Max se plaint de Grosjean alors que le tricolore ne le gène pas encore, en dépit de son tour de retard. Il semble fébrile. Lewis Hamilton s’impose sous le drapeau à damier, la revanche des gris ! Avec sa 2ème place, Sebastian Vettel conserve le commandement du championnat…à égalité avec le pilote Britannique ! Verstappen tient bon et assure le podium, devant son coéquipier. Suivent, Kimi Raikkonen et Valtteri Bottas. Auteur d’une grande course, Carlos Sainz offre à Toro Rosso une très belle septième place, devant Kevin Magnussen. les premiers points de la saison pour Haas !

Perez et Ocon prennent les 9ème et 10ème places pour Force India. Pour l’heure, le Français remplit parfaitement son propre objectif, celui de marquer des points à chaque Grand-Prix. Romain Grosjean, malheureusement, termine à la porte du top dix, 11ème. Pas de points non plus pour les Renault en raison d’une stratégie ratée pour Palmer (ainsi qu’une boulette sous safety-car…) et de plusieurs pénalités pour dépassement sous safety-car, pour Hülkenberg. Il y avait pourtant la place pour faire nettement mieux…

[Màj] : C’est Lewis Hamilton qui remporte l’award du meilleur tour en course, en Chine, avec un chrono en 1’35’378. Max Verstappen, en se classant troisième à Shanghai, prend la même place au championnat du monde des pilotes, devant Bottas et Raikkonen. Découvrez le classement du championnat du monde des pilotes en bas d epage.

G.p de Chine de Formule 1 2017 : le classement officiel

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR