Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton sans encombres, Ferrari, la « cata » ! (Suzuka, classement)

Formule 1, Lewis Hamilton

Suzuka 2018, la course – Nouveau scénario catastrophe, pour Ferrari et Vettel, qui perdaient toute chance de victoire dans les premiers tours, après un accrochage avec Max Verstappen. Promenade de santé, en revanche, pour Lewis Hamilton, qui s’impose et se rapproche, un peu plus, du sacre suprême.

Grand-Prix F1 du Japon 2018 : le départ

C’est avec des températures étonnamment élevées que les pilotes s’installent sur la grille de départ du Grand-Prix du Japon 2018 de Formule 1. Un paramètre qui pourrait poser quelques problèmes aux écuries, concernant la gestion de l’usure des pneumatiques. Dans le clan Mercedes, les choses sont déjà claires, Valtteri Bottas se mettra au service de Lewis Hamilton, sur cette course encore. Si, mathématiquement, le titre pilotes ne peut pas être attribué aujourd’hui, en cas de succès, le leader du championnat pourrait viser le sacre lors de la prochaine manche, aux USA.

A l’extinction des feux Lewis Hamilton, le poleman, réussit parfaitement son envol et conserve la tête, devant Bottas et Verstappen. De son côté, Vettel est déjà sixième, superbe départ. En revanche, malheureusement pour Hartley, le pilote Toro Rosso a perdu 4 places. Et Sebastian poursuit sa route, il passe Romain. Alors que Max se loupe, serre et sort Raikkonen ! Vettel en profite et revient au quatrième rang. Pénalité à venir pour la Red Bull ? Cela semblerait logique…

Accrochage entre Magnussen et Leclerc, le Danois a dépassé les limites…Pour Kevin, la course est pour ainsi dire terminée, concernant les espoirs de points. Victime d’une crevaison, il doit rentrer aux stands. Après trois tours, Hamilton est aux commandes devant Bottas, Verstappen, Vettel, Raikkonen, Grosjean, Gasly, Perez, Ocon, Ricciardo, Hartley, Sainz, Leclerc, Alonso, Hülkenberg, Stroll Ericsson, Sirotkin, Magnussen. La voiture de sécurité est de sortie, pour balayer les débris consécutifs à l’accrochage Magnussen/Leclerc.

Charles profite de cette occasion pour rentrer aux stands et changer d’aileron. Et pénalité de 5 secondes pour Verstappen. Il devra les purger au moment de son arrêt. Il serait temps de revoir la façon dont sont appliquées ces sanctions. Une telle manoeuvre mériterait un stop and go. Idem concernant Magnussen.

Et la course repart, pour un huitième tour. Hamilton conserve logiquement la tête et l’ensemble des pilotes passe le premier virage sans encombres. Et accrochage entre Verstappen et Vettel ! L’Allemand est maintenant dernier. Difficile, cette-fois, de désigner un responsable. Néanmoins, lors que deux pilotes luttent pour le titre, les autres concurrents sont supposés ne pas « gêner » le duel en question…Abandon de Kevin Magnussen.

Aux commandes, Lewis compte 2,4s d’avance sur son coéquipier alors que Verstappen accuse 5 secondes de handicap. 8ème, Ricciardo éprouve quelques difficultés à passer Perez, en ligne droite…Mais il finit par prendre l’avantage. De son côté, Vettel prend la 17ème place. 13ème tour, Daniel passe Pierre (Gasly) avec une certaine facilité. Après un nouveau dépassement, sur Stroll, Sebastian prend la 15ème place.

Autre remontada, celle de Ricciardo, qui passe Grosjean et prend la 5ème place. La Ferrari no5, quant à elle, grimpe au 13ème rang. Prochaine cible pour l’Allemand, Alonso. Dans le 17ème tour, Kimi Raikkonen rentre aux stands et reprend la piste au 10ème rang. Ferrari tente probablement de faire l’undercut sur la Red Bull de Verstappen, qui purgera 5 secondes de pénalité lors de son arrêt. Vettel vient à bout d’Alonso, sans grand mal.

Kimi passe Sergio, dans le 20ème tour, ce qui lui offre la 8ème place. Autre manoeuvre, celle de Sebastian, qui passe Brendon Hartley. La Ferrari est à la porte des points. Verstappen dans les stands, à la fin du 22ème tour. Mais il ressort devant Raikkonen, bloqué par Gasly ! La famille Red Bull aurait-elle frappé ? Max enchaîne en passant Romain, quelques virages plus tard. Au jeu des arrêts, Ricciardo a pris, provisoirement, la troisième place.

La Ferrari no7 passe, à son tour, la Haas. Iceman est cinquième. Au même moment, Bottas puis Ricciardo marquent leur premier arrêt. Daniel repart devant Kimi. Pour Ferrari, c’est une nouvelle course « sans », avec la contribution bienveillante de Max Verstappen. A la fin du 24ème tour, c’est Hamilton qui rentre. Il ressort logiquement en tête. Vettel s’arrête à son tour, dans la 27ème boucle. Au même moment qu’Ocon.

Esteban repart 15ème, devant Sebastian. Nous sommes à mi-course et de nombreux pilotes ne se sont pas encore arrêtés comme Grosjean, 6ème, Gasly, 7ème, puis Sainz, Hartley et Hülkenberg. Le tour suivant, Perez passe Ericsson alors qu’Ocon déborde Sirotkin. Changement de gomme pour Hartley pendant qu’Esteban dépasse Marcus. Grosjean et Gasly passent aussi aux stands. A sa sortie, Romain passe tout près du contact avec la Force India de Perez, mais le tricolore conserve sa place, à la régulière.

Sebastian entre dans le top dix en se débarrassant d’Esteban. Puis il prend la neuvième place, en prenant le meilleur sur Leclerc, cette-fois. Une chose est sûre, la consigne incitant au respect envers la lutte pour le titre opposant Hamilton à Vettel n’a pas due être passée.

Un point sur le classement alors que la mi-course est passée et que quasiment tous les pilotes sont passés dans la pit-lane. Hamilton devant Bottas de plus de 5 secondes. Suivent dans l’ordre, Verstappen, Ricciardo, Raikkonen, Sainz (qui ne s’est pas encore arrêté), Grosjean, Vettel, Perez, Ocon, Leclerc, Ericsson, Gasly. Dans le 33ème tour, Carlos s’arrête enfin, alors que Gasly passe Ericsson.

Sebastian Vettel est maintenant 7ème, avec la sixième place de Grosjean en ligne de mire. Et l’Allemand passe, un tour plus tard. Il pointe désormais à quarante secondes de Kimi Raikkonen. Nouvelle manoeuvre réussie, celle de Gasly, qui prend l’avantage sur Leclerc. La Toro Rosso est dixième. Sainz grimpe d’un rang également en prenant la 12ème place, face à Leclerc. Ce dernier change de gommes dans le 37ème tour.

39ème tour, abandon d’Hülkenberg. Les deux Mercedes devancent toujours les deux Red Bull, les deux Ferrari, la Haas de Grosjean et les deux Force India. Gasly est dixième. De son côté, Charles Leclerc abandonne. La voiture de sécurité virtuelle est en piste. L’ordre du podium pourrait encore évoluer car Verstappen revient sur Bottas. A 11 boucles du drapeau à damier.

Grosjean perd une place, face à Perez, alors que Valtteri est désormais très menacé par Max ! Et son coéquipier, sur un gros rythme, revient également. Fin de course explosive en vue ? Derrière, Romain est maintenant menacé par son compatriote, Esteban. De son côté, Bottas commence à commettre de petites erreurs, favorisant le retour de Verstappen, alors qu’un écart s’était creusé. Mais le Finlandais reprend rapidement du champ…

Nouvelle victoire de Lewis Hamilton, au terme d’une course facile aux allures de promenade de santé. Il pourra remercier Max Verstappen, qui s’est à nouveau dressé sur la route des Ferrari. Avec 67 points d’avance, le Britannique n’aura besoin que d’une sixième place, aux USA, pour décrocher sa 5ème couronne et, ainsi, égaler Juan-Manuel Fangio.

Valtteri Bottas offre à Mercedes son quatrième doublé de la saison, suivi des deux Red Bull, Verstappen devant Ricciardo. Suivent Raikkonen, Vettel, Perez et deux de nos Français, Grosjean devançant Ocon. Sainz complète le top dix. Place au classement complet de ce Grand-Prix du Japon 2018.

Grand-Prix de Formule 1 du Japon 2018 : classement de la course

1 : Hamilton

2 : Bottas

3 : Verstappen

4 : Ricciardo

5 : Raikkonen

6 : Vettel

7 : Perez

8 : Grosjean

9 : Ocon

10 : Sainz

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR