Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hamilton triomphe et marque l’histoire, Gasly P4

C’est à la faveur de la sortie de la voiture de sécurité que Lewis Hamilton a remporté le Grand-Prix de Grande Bretagne de Formule 1 2019. Une victoire méritée, tant l’Anglais avait affiché un rythme supérieur à celui de son coéquipier. Derrière, Leclerc complète le podium. Une place qui semblait dévolue à Vettel, avant que ce dernier ne se loupe, à nouveau, en harponnant Verstappen…A noter aussi, la belle 4ème place de Pierre Gasly.

GP de Grande Bretagne de F1 : Bottas harcelé, mais solide

Nous voici sur le circuit de Silverstone pour ce dixième rendez-vous de la saison 2019 de Formule 1. Et ce sont les Mercedes qui ont dominé les qualifications, une fois encore. Ainsi, Valtteri Bottas s’élancera de la pole position, juste devant Lewis Hamilton. Mais cette-fois, il semblerait que Ferrari comme Red Bull soient en mesure de contester la suprématie des flèches d’argent. De là à priver l’équipe allemande de victoire une 2eme fois d’affilée ? Rien n’est moins sûr…

Mais du côté de Red Bull Racing, un gros problème technique semble avoir été détecté. L’aileron arrière ce serait affaissé…Tout cela à dix minutes du départ. Mais d’après Christian Horner, aucune raison de s’inquiéter, le problème sera résolu avant le départ du Grand-Prix de Grande Bretagne de Formule 1.

Avant le départ, petit rappel, les Ferrari s’élancent aujourd’hui en gommes tendres. A l’inverse, Ferrari, Mercedes et Renault prendront le départ en pneus médiums. Nous saurons très vite laquelle de ces stratégies était la bonne. Le tour de mise en grille se passe sans encombres. A l’extinction des feux, le poleman réussit son départ et conserve la tête. Pas d’accrochages à signaler pour l’instant. Dépassement de Norris sur Ricciardo, l’Anglais est 7ème. Devant, Hamilton inflige une énorme pression à Bottas, qui commet quelques petites erreurs.

Alors que Grosjean est déjà dans les stands et Magnussen dernier ! Que s’est-il passé ? Ils se sont touchés ! Dans le top dix, Hülkenberg a pris l’avantage sur Albon, dernier pilote dans les points à ce stade de la course. 3 tours ont été couverts et le DRS peut être activé. Les deux Mercedes poursuivent leur lutte et le no44 passe ! Mais Valtteri lui répond ! Le Britannique est beaucoup plus rapide. Néanmoins, Valtteri reste leader. Cela profite à Leclerc et Verstappen, qui se rapprochent. Vettel également, ce dernier ayant débordé Gasly au départ.

Dans le 7ème tour, les flèches d’argent ont creusé un petit écart de 3 secondes, sur Charles Leclerc. Ce dernier semble ralentir le reste de la meute. Retour au stand de Magnussen et abandon. Pas d’issue, pour Haas, définitivement en difficulté. Un duel se dessine et non des moindres avec Verstappen qui est bien revenu sur Leclerc ! La stratégie des pneus tendres ne porte pas ses fruits, à priori. Toujours aux commandes, le no77 souffre face à son coéquipier.

Première attaque de Max sur Charles mais le Monégasque ferme la porte. 2ème manoeuvre et les monoplaces se frôlent ! La Ferrari conserve l’avantage, mais jusqu’à quand ? Dépassement de Pierre sur Sebastian, les RB15 sont dans un temps fort ! Nous sommes dans le 12ème tour. Le tricolore rentre aux stands quelques virages plus loin et il ressort en pneus durs. Ricciardo et Kvyat en font de même. Un tour plus tard, Charles et Max changent également de pneus. Ils repartent côte à cote !! Mais la Red Bull se faufile, terrible ! Ferrari n’a pas réussi un brillant arrêt. Mais Leclerc repasse, sur la piste cette-fois ! Belle manoeuvre.

A noter, l’abandon de la seconde Haas…15ème tour, les Mercedes ainsi que Vettel occupent les trois premières places. Mais ces trois-là doivent encore passer par la case voie des stands. Pendant ce temps, Leclerc et Verstappen continuent d’en découdre. Et la bataille est virile. Mais correcte, pour le moment. 16ème boucle, Valtteri est dans les stands. Il conserve les médiums. 2ème arrêt obligatoire, donc.

Safety-car et prise de pouvoir d’Hamilton

Pour sa part, Hamilton signe le meilleur tour. Va-t-il exploiter les arrêts pour passer son rival et coéquipier ? Plus loin, Max harcèle littéralement Charles. C’est très chaud. Mais, clairement, la Red Bull est bien supérieure à la Ferrari. Nous sommes dans le 20ème tour et Giovinazzi se plante dans le bac à gravier. Safety-car ! Sans doute très bon pour Lewis…L’Anglais s’engouffre dans les stands. Un arrêt moyen. Vettel en fait autant. Lui aussi devrait réaliser une bonne opération. Les deux hommes sont en gommes dures.

Le local de l’étape conserve donc les commandes, devant son coéquipier. Et Vettel gagne deux places, puisqu’il passe 3ème, enfin un peu de réussite pour l’Allemand ! Verstappen change de stratégie et passe également les gommes dures. Voilà qui laisse Leclerc 4ème et Gasly 5ème. Max est donc 6ème, suivi des Mclaren de Sainz et Norris. Là aussi, belle opération pour l’Espagnol. Albon et Hülkenberg complètent le top dix. De son côté, Ricciardo a perdu gros, il est maintenant 11ème. Etrange, Leclerc s’arrête finalement. Un peu tard, peut-être. Voilà qui offre la 4ème place à Pierre et la 5ème à Max. Charles est maintenant 6ème. Un loupé, un de plus, du côté des italiens. Alors que le pilote avait fait le travail, sur la piste.

La voiture de sécurité s’efface enfin, à la fin du 23ème tour. Hamilton réussit son envol. Ricciardo passe son coéquipier, qui se fait toucher par Perez. Et Verstappen passe Leclerc ! Mais Max se loupe ! Et se fait passer, après un contact. Néanmoins, la RB15 récupère l’avantage. Beau duel, décidément. Le Monégasque avait promis de muscler son jeu, il a tenu sa promesse. Par contre, l’intéressé question son équipe, quelque chose ne fonctionne plus sur sa monoplace. Un problème consécutif au contact ?

Nouveau dépassement, de Max Verstappen sur son coéquipier. Prochaine cible du Néerlandais, Sebastian Vettel, qui compte quasiment 7 secondes de retard sur les Mercedes. Nous sommes dans le 28ème tour. Le cap de la mi-course est passé, un point sur le classement s’impose. Hamilton devance Bottas, Vettel, Verstappen, Gasly, Leclerc, Sainz, Norris, Ricciardo et Albon. De son côté, Leclerc a retrouvé du rythme. Il revient sur Gasly rapidement. Alors que Lewis signe meilleur tour sur meilleur tour et creuse, très progressivement, l’écart.

32ème tour, Ricciardo est au contact de Norris. Duel 100% moteurs Renault. Rappelons aussi que, potentiellement, le seul des leaders à devoir encore s’arrêter est Valtteri Bottas. Ce qui pourrait dynamiter la fin de course. Nous entamons le 34ème tour et Verstappen a fait la jonction avec Vettel. L’autre Ferrari trouve enfin l’ouverture sur la seconde Red Bull, Leclerc est donc 5ème, désormais. Verstappen passe finalement son rival mais, incroyable, l’Allemand se loupe et harponne le Néerlandais. Aie, aie, aie…

Charles Leclerc est donc 3ème, devant Gasly. Et étonnamment, la Red Bull est toujours en piste, au 5ème rang. En revanche, la Ferrari a plongé dans le classement. Après un arrêt pour changer l’aileron avant, l’italienne reprend la piste à la dernière place. Et une pénalité devrait tomber…Vraiment, Sebastian n’y est plus du tout. Incompréhensible, lorsque l’on dispose d’un tel palmarès. Néanmoins, après visionnage du replay, il semblerait que Max ait trompé son adversaire en donnant un coup de volant tardif.

En tête de la course, les deux leaders se disputent le record du tour. Lewis compte 2,5 secondes d’avance sur Valtteri. Dans le reste du classement, cela a évolué avec l’arrêt de Norris. Sainz est 6ème, devant Ricciardo, Albon, Raikkonen et Hülkenberg. Mais cela pourrait encore changer car l’Australien inflige une belle pression sur l’Espagnol. Côté Ferrari, la pénalité est tombée. 10 secondes de pénalité pour l’Allemand, ce qui ne changera rien à son classement final. Nous sommes dans le 44ème tour de course, le drapeau à damier sera brandi d’ici 8 tours.

Dépassement de Kimi sur Alex, l’Alfa Romeo est huitième. Tandis que la Renault no27 semble avoir ralenti. Ce qui permet à Kvyat de pénétrer dans le top dix. Petite surprise en tête, c’est Hamilton qui est appelé à son stand. Mais le Britannique n’en fait rien. Une tentative de bluff ? C’est finalement le Finlandais qui change de gommes. Et il repart au second rang, devant Leclerc.

Victoire de Lewis Hamilton amplement méritée, tant le Britannique s’est révélé supérieur à son compagnon d’écurie. Avec cette 6ème victoire en Grande Bretagne, le no44 fixe un nouveau record de succès dans son pays, devant Prost et Clark. Charles Leclerc s’offre un nouveau podium, après avoir livré une course héroïque, notamment face à Verstappen. Enfin, belle 4ème place pour Gasly, qui se classe devant son rapide coéquipier. Un petit exploit !

Classement du Grand-Prix de Grande Bretagne de Formule 1 (2019)

  1. Hamilton (meilleur tour)
  2. Bottas
  3. Leclerc
  4. Gasly
  5. Verstappen
  6. Sainz
  7. Ricciardo
  8. Raikkonen
  9. Kvyat
  10. Hülkenberg

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR