Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hartley et Wehrlein avec Ferrari

La Scuderia Ferrari disposera donc de quatre pilotes, cette saison, en vue de poursuivre les essais sur simulateur en Formule 1. En effet, l’équipe italienne vient tout juste de confirmer les noms des heureux élus. Deux d’entre eux sont connus des fans de F1 pour avoir piloté récemment dans la discipline reine à savoir, Pascal Wehrlein et Brendon Hartley.

Brendon Hartley : talent récompensé ?

Ferrari a finalement jeté son dévolu sur Hartley et Wehrlein, deux pilotes mis de côté en Formule 1, en dépit de qualités réelles. Concernant l’ex-pilote Toro Rosso, son travail avait d’ailleurs été largement salué par Honda, pendant son court passage en F1, avec un retour technique particulièrement pointu et utile ayant considérablement aidé le motoriste en question et son partenaire (Toro Rosso), à progresser l’an passé.

Pascal Wehrlein : finalement rattrapé par Ferrari

Le second, Pascal Wehrlein, avait fait les frais d’un manque de soutien financier/politique pour conserver son baquet en Formule 1, fin 2017. Alors pilote Sauber, ce dernier, « badgé » Mercedes, ne semblait pas compatible avec les nouveaux propriétaires, Ferrari (via Alfa Romeo). Mais aujourd’hui et après que l’Allemand ne se soit finalement séparé de l’étoile à trois branches, plus rien ne pouvait s’opposer au mariage entre les deux parties. Il sera donc pilote de développement, en plus de ses activités sur simulateur.

Wehrlein et Hartley occuperont donc des postes ayant souri à leurs prédécesseurs récemment, Kvyat et Giovinazzi en l’occurrence, tous deux titulaires en 2019. Par ailleurs, pilotes Antonio Fuoco et Davide Rigon complèteront l’équipe, toujours dans le cadre du travail sur simulateur.

Formule 1 : Un point sur les présentations 2019

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR