Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Hülkenberg dézingue Renault, l’Allemand sur le départ ?

nico hülkenberg

C’est à croire que Nico Hülkenberg a déjà un pied en dehors du cockpit de la Renault…Depuis plusieurs jours, l’Allemand ne prend plus de pincettes lorsqu’il parle de son équipe. Comme s’il savait d’ores et déjà qu’il ne piloterait plus pour le losange à l’avenir…

Formule 1 : Nico Hülkenberg y va franchement

Nico Hülkenberg fait partie des pilotes cités au chapitre des rumeurs, dans le cadre des transferts. En effet, après une rumeur peu crédible l’envoyant chez Red Bull, l’intéressé est souvent lié à Haas. Mais dans ce cas, l’information est vraie, Steiner ayant déjà déclaré son intérêt. Toujours est-il que chez Renault F1, Nico ne paraît plus à sa place. Sans doute une conséquence de l’arrivée récente de « la star » Daniel Ricciardo. A moins qu’un contrat n’ai été signé « ailleurs », dans le plus grand secret…

« Avec la voiture très difficile à piloter que j’avais pendant la course, on ne pouvait pas s’attendre à grand chose. Problèmes de train avant, de train arrière et un moteur qui se met en sécurité, difficile de viser mieux. Je pense que nous devons nous poser des questions sérieuses et revoir deux ou trois choses en interne. Nous sommes bien en deçà de nos attentes et de nos objectifs en termes de points, c’est très décevant. Il y a eu  beaucoup plus de bas que de hauts cette saison. Nous avons moitié moins de points que l’an dernier à ce stade de la saison, c’est donc un constat que nous sommes bien en dessous de nos attentes et de nos objectifs. et ce n’est vraiment pas satisfaisant. Nous devons vraiment nous demander comment nous allons procéder à l’avenir pour nous assurer que les mises à jour généreront réellement un bon rendement et nous permettrons d’avancer. »

Un discours qui va un peu à l’encontre des dirigeants qui, eux, affirment que les progrès sont-là. Mais il est clair que, chez Renault, un grain de sable bloque les rouages. Car l’écurie officielle ne progresse pas vraiment, en comparaison de l’année dernière alors que Mclaren réussit des grandes courses. Preuve que les soucis ne viennent pas forcément du moteur. Après Daniel Ricciardo, s’est donc Nico Hülkenberg qui tire la sonnette d’alarme. Souhaitons que la Direction finisse par entendre les principaux intéressés dans les plus brefs délais…

Formule 1 : Pierre Gasly à nouveau tourmenté par son patron

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR