Le Mag Sport Auto

Formule 1 : il y aura bien un Grand Prix d’Australie… virtuel

Formule 1 : image tirée du jeu F1 2019 d'une Renault sur le circuit Paul-Ricard

L’équipe esport Veloce Esports organise ce dimanche 15 mars un Grand Prix sur le jeu vidéo de la Formule 1, F1 2019. Pilotes, gamers et d’autres invités seront sur la grille.

La pandémie de coronavirus a eu raison du Grand Prix d’Australie de Formule 1 ce week-end. Face à cela, la résistance s’organise pourtant et l’esport tente notamment de prendre le relais, à sa manière.

Suite à une suggestion de Jean-Eric Vergne, la structure Veloce Esports organise en effet un Grand Prix virtuel ce dimanche. Des pilotes réels, opposés à des gamers du plus haut niveau, des youtubers ou d’autres sportifs y prendront part.

Une grille de sportifs stars

Nommé ironiquement « Not The Aus GP » (pas le GP d’Australie), il comprend donc un casting d’exception. Du côté des pilotes réels, Lando Norris, Stoffel Vandoorne et Sacha Fenestraz ont déjà été annoncés. On ne présente pas les deux premiers, respectivement pilote et ex-pilote McLaren en Formule 1. Le second est pour sa part tenant du titre en Formule 3 japonaise.

D’autres as du volant devraient être annoncés d’ici à la tenue de cette épreuve, cet après-midi. On imagine notamment Jean-Eric Vergne, ambassadeur de Veloce Esports, à l’origine de cette idée. Un autre sportif participera en tout cas à cette course, à la surprise générale puisqu’il s’agit de Thibaut Courtois. Le gardien de but du Real Madrid roulera aux côtés des pilotes et des gamers dans cette épreuve.

Des pointures du jeu vidéo de la Formule 1

Car « Not The Aus GP » compte aussi sur des simracers (pilotes virtuels) du jeu F1 2019. De vraies pointures des courses esport, telles que Dani Bereznay ou James Baldwin (de l’équipe officielle Alfa Romeo aux F1 Esports Series). A leurs côtés figureront notamment Simon Weigang ou Jarno Opmeer, défendant les couleurs de Renault dans ce même championnat en 2019. Ainsi que Tomek Poradzisz, jeune simracer de 14 ans, ou encore James Doherty, lui aussi pilote Renault aux F1 Esports Series, en 2018.

D’autres simracers et youtubers se mêleront enfin à la bataille. Notamment Steve Alvarez Brown, ou des membres de Veloce Esports. La course est en tout cas à suivre à partir de 18h45, en France (17h45 heure GMT). Elle sera diffusée en direct par Veloce Esports sur YouTube et Twitch. Il ne devrait pas y avoir de commentaires en français, mais on ne va pas se mentir, en cette période difficile pour les amateurs de course auto, c’est pas ça qui va nous arrêter.

Lien vers le live YouTube

Lien vers le live Twitch

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR