Le Mag Sport Auto

Formule 1 : incertitudes sur le Grand-Prix de Bahrein

Formule 1, Bahrain, Ferrari

Si la manche d’ouverture de la Formule 1 2020 n’est, pour le moment, pas remise en question, c’est l’organisation du Grand-Prix de Bahrein qui plonge dans l’incertitude. Toujours du fait de la propagation du COVID-19. Aussi, par mesure de précaution et en attendant de clarifier la situation, les organisateurs de cette épreuve ont suspendu la vente de billets.

Formule 1 : timing trop juste pour une éventuelle période de quarantaine

C’est par le biais d’un communiqué que l’organisation du G.P de Bahrein a annoncé avoir suspendu la vente de billets. Pour l’heure, l’annulation ou le report de la course n’est pas évoqué. Mais cette possibilité n’est pas non plus écartée de manière claire : « À la lumière de l’épidémie mondiale persistante de COVID-19, le BIC a annoncé qu’il allait suspendre la vente des billets pour le Grand Prix afin de s’assurer que les directives appropriées d’espacement soient respectées ».

Aussi, la question du remboursement éventuel des billets déjà vendus est abordée : « Au fur et à mesure de l’apparition de nouveaux faits, le BIC est en étroite communication avec la direction de la Formule 1 et les autorités sanitaires du Royaume pour évaluer l’évolution de la situation et vendre d’autres billets ou rembourser la valeur nominale des billets en fonction des circonstances et des conseils médicaux les plus récents ».

Pour mémoire, ce Grand-Prix doit se dérouler du 20 au 22 mars prochains soit une semaine après la course de Melbourne. Ce qui signifie qu’aucune période de quarantaine éventuelle (d’une durée légale de deux semaines) ne pourra être observée entre les deux événements. La décision définitive ne devrait pas tarder, à deux semaines du G.P en question.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR