Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Kimi Raikkonen battu par les Mercedes à Monza (Course) [MàJ]

Il n’était pas donné favori, Lewis Hamilton s’impose en Italie ! Le pilote de Formule 1 réplique après la victoire de Sebastian Vettel en Belgique la semaine dernière. Longtemps leader, Kimi Raikkonen perd tout, victime de la stratégie de Mercedes.

Vettel perd tout !

Ferrari a rendez-vous avec l’histoire à Monza. 8 ans que la Scuderia ne s’est plus imposée sur « son » circuit ! Et l’équipe de Maranello a déjà fait la moitié du chemin hier en verrouillant la première ligne, Raikkonen devant Vettel. Le pilote allemand avait le visage fermé samedi en ratant la pole pour quelques millièmes. Va-t-il tout faire pour reprendre le commandement à l’extinction des feux ?

Au départ, les deux Ferrari se retrouvent côte à côte mais Raikkonen garde l’avantage. Lewis Hamilton, aspiré par les deux Ferrari tente une attaque dans la deuxième chicane. Le Britannique et Vettel prennent le virage ensemble mais Vettel sous-vire jusqu’à toucher le ponton de la Mercedes ! Vettel part en tête à queue et perd tout. La sortie de la voiture de sécurité permet à la Ferrari de recoller en queue de peloton.

https://twitter.com/F1/status/1036241697750110209

Le « lieutenant » Bottas reprend du service

Cet incident profite indirectement à Raikkonen, le voilà seul en tête ! Seul Hamilton peut venir menacer le Finlandais pour la victoire. Et la Mercedes reste aisément dans le sillage de la Ferrari, sans pour autant parvenir à le doubler. Visiblement, seul Valtteri Bottas peut venir en aide à son équipier ! Mercedes devait patienter jusqu’au Grand Prix de Singapour avant de décider du rôle de Bottas dans l’équipe. Pourtant, le Finlandais joue, une nouvelle fois, la carte du « numéro 2 » en restant en piste pour bloquer Raikkonen, s’étant arrêté quelques tours avant.

Cette stratégie discutable permet à Lewis Hamilton de revenir sur Raikkonen. Et le pilote Ferrari a détruit ses gommes arrière dans l’affaire… La fin de course promet d’être haletante, les deux hommes de tête sont pratiquement roue dans roue ! De son côté, Sebastian Vettel a tenté d’effectuer toute la course en gommes tendres, pari perdu. L’Allemand repasse une seconde fois aux stands et ne remontera pas au-delà de la cinquième position.

Monza, territoire Mercedes

Le Grand Prix d’Italie bascule dans les dix derniers tours de course. Valtteri Bottas, maintenant passé par les stands, ressort derrière Max Verstappen. La Mercedes fond sur la Red Bull et tente une attaque au premier virage. Verstappen tasse Bottas jusqu’à l’expulser hors de la piste ! Le Finlandais repart et le Néerlandais écope de cinq secondes de pénalité.

En tête, Hamilton est toujours collé à l’aileron arrière de Raikkonen. Les pneus de la Ferrari sont à l’agonie, Hamilton prend le commandement dans le premier virage ! Raikkonen ne peut plus suivre le rythme imposé et doit se contenter de la deuxième place. Quelle catastrophe pour la Scuderia à domicile ! Leurs pilotes avaient le matériel pour sceller le doublé et un seul montera sur le podium. Et ce ne sera pas sur la plus haute marche…

Lewis Hamilton remporte la course à Monza. C’est le cinquième succès Mercedes en Italie en autant d’années ! Vettel et Ferrari continuent de perdre du terrain… avant d’inverser la tendance dans deux semaines à Singapour ?

Mise à jour : Romain Grosjean est disqualifié du Grand Prix d’Italie. Le fond plat de la Haas a été jugé illégal par les délégués techniques de la FIA.

GP d’Italie : Le top 10 (officiel)

  1. Lewis Hamilton (Mercedes)
  2. Kimi Raikkonen (Ferrari)
  3. Valtteri Bottas (Mercedes)
  4. Sebastian Vettel (Ferrari)
  5. Max Verstappen (Red Bull)
  6. Esteban Ocon (Force India)
  7. Sergio Perez (Force India)
  8. Carlos Sainz (Renault)
  9. Lance Stroll (Williams)
  10. Sergey Sirotkin (Williams)

https://twitter.com/F1/status/1036260200855027712

Aurélien Attard

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR