Le Mag Sport Auto

Formule 1 : Kubica mais aussi, Di Resta, vont tester la Wiliams après le Japon

Les choses se précisent du côté de l’écurie Williams ! Bien que la famille Stroll ait changé son fusil d’épaule, les dirigeants de l’équipe anglaise, eux, n’ont pas modifié leurs plans. Ainsi, une monoplace âgée de trois ans va être mise à contribution pour tester deux pilotes après le Grand-Prix du Japon 2017 de Formule 1…

Kubica et Di Resta bientôt évalués…avec Wehrlein ?

Aucune date n’a encore été avancée par qui que ce soit mais nous savons déjà que Williams n’a pas abandonné son idée de tester plusieurs pilotes, après l’abandon de la famille Stroll. En effet, à l’origine, Lance devait se retrouver sur le circuit d’ Interlagos en compagnie de Robert Kubica, sur invitation de la famille. Les Stroll ont, en effet, pour habitude de privatiser les circuits afin de permettre au rejeton de parfaire son entraînement en Formule 1. Mais sans doute par peur d’être en concurrence avec le Polonais, l’idée avait été abandonnée.

Mais les dirigeants de l’équipe britannique, eux, n’ont pas changé de fusil d’épaule. Si ce n’est que cette-fois, en plus de Robert Kubica, Paul di Resta va se mêler à ces tests. Une comparaison directe entre les deux hommes ? Possible. Sachant que les deux profils n’engrangeront pas les mêmes dépenses, en termes de salaires, en cas de titularisation…

Deux journée d’essais sont ainsi au programme. La première se déroulera à domicile, sur le tracé de Silverstone, tandis que la seconde aura lieu sur celui de Budapest. Un circuit rapide et un circuit lent, de quoi évaluer les deux hommes dans des conditions différentes. Toutefois, pour l’heure, ces deux journées n’ont été liées qu’à un seul des deux pilotes, Robert Kubica. Concernant Paul di Resta, aucune information n’a encore filtré. Sera-t-il convoqué tout seul, lors d’une ou plusieurs autres journées ?

A moins que Williams ne décide de le comparer à un autre pilote. Car outre la candidature de Felipe Massa, un certain Pascal Wehrlein serait de retour au sein de l’équation. En effet, Mercedes pousserait très fort pour imposer le jeune allemand, probablement écarté de Sauber l’an prochain. Et si le sponsor, Martini, constitue un frein (obligation de disposer d’au moins un pilote de 25 ans dans les rangs de Williams), il se murmure que des discussions pourraient être engagées en vue de faire une éventuelle exception. Mais pour cela, il faudra que Wehrlein impressionne Williams…

téléchargez nos applis et recevez nos alertes « NEWS » : applis Android et iOS (Apple)

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le Mag Sport Auto

GRATUIT
VOIR